×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Bd Mohammed V, chassez le naturel…

Par L'Economiste | Edition N°:4706 Le 11/02/2016 | Partager

Tout le monde croyait que la transformation d’un tronçon du boulevard Mohammed V à Casablanca en passage piétonnier allait le réhabiliter vis-à-vis de son environnement. Pipeau! L’artère est devenue un foyer d’insécurité et de saleté. La principale artère du quartier Art Déco s’est dégradée trois années à peine après sa réfection dans la mise en service du tramway. Les jardinières en métal qui étaient prévues pour orner le boulevard ont été reconverties de leur usage initial et servent maintenant de poubelles.  Le boulevard, dont la mise à niveau a été un grand ratage, est devenu un urinoir à ciel ouvert. Le pavé se décolle par endroits. Etait-ce un bon choix sachant que l’utilisation du pavé ou du carrelage a toujours été une mauvaise expérience partout où il a été installé. L’on s’interroge sur les critères de choix de la société à l’origine de ce beau gâchis. Le Conseil de la ville ne doit-il pas faire jouer la responsabilité décennale?
Considéré jadis comme les Champs Elysées de la métropole économique, le boulevard Mohammed V est devenu une décharge sauvage. Les rues perpendiculaires ou parallèles se trouvent dans la même situation. Faute de poubelles, les passants jettent leurs déchets par terre. Les services d’hygiène semblent avoir baissé les bras. Visiblement, le conseil de la ville a «démissionné». Le cahier des charges ne prévoyait-il pas le nettoyage périodique de certaines artères?
Le quartier Art Déco est un passage obligé pour les croisiéristes de toutes nationalités. C’est l’image qu’ils vont garder de la capitale économique dont le nom a été immortalisé par le film «Casablanca» de Michael Curtiz, considéré comme la troisième meilleure œuvre cinématographique mondiale.
H. E.
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc