×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Fast-food: Quick fait son come-back

Par L'Economiste | Edition N°:4706 Le 11/02/2016 | Partager
Un investissement de 350 millions de DH mobilisé par Ténor Group
3 autres restaurants programmés ce 1er semestre

Cette première ouverture de Quick devrait être suivie de trois autres restaurants ce 1er semestre, pour atteindre 15 points de vente à l’horizon 2020 (Ph. Bziouat)

Quick, l’enseigne européenne de la restauration rapide, opère un retour en force sur le marché marocain. Un come-back opéré en partenariat avec Ténor restauration (master-franchisé), filiale du groupe éponyme. L’entreprise vient d’ouvrir  un 1er restaurant à Rabat. Un site pilote d’une superficie de 400 m2 en plein centre de Rabat. Cette inauguration sera suivie de l’ouverture de 14 autres restaurants à l’horizon 2020. «Nous avons prévu d’ouvrir trois restaurants en propre dans les 6 mois prochains à Casablanca et à Marrakech», annonce Farid Bensaid, président de Ténor Group. La holding a mobilisé un investissement de 350 millions de DH pour le développement de l’enseigne de fast-food. «Cette ouverture est le fruit d’un travail de plus de 3 ans compte tenu des conditions imposées aux master-franchisés sur les produits utilisés, le respect de la chaîne de froid et les standards de traçabilité», explique le management de Ténor Group. En effet, l’entreprise revendique 50% de sourcing local. Le reste des produits provient d’Europe, notamment de fournisseurs français et espagnols accrédités par le franchiseur.
Côté fournisseurs locaux, les opérateurs ont décroché le référencement de la multinationale après la rénovation partielle de leur outil industriel. «Au niveau de la boulangerie industrielle, notre fournisseur a dû investir quelques millions de dirhams pour mettre à niveau son process. Si un ou des  investisseurs comptent intégrer notre supply-chain, nous sommes prêts à offrir un accompagnement pour leur mise à niveau grâce à l’assistance des équipes R&D de la marque», signale le président de Ténor Group. Ce retour s’opère, rappelons-le, en pleine «guerre des marques» (cf. L’Economiste du 18 février 2015) entre les deux mastodontes américains McDonald’s et Burger King. Face à cette concurrence acerbe, le nouvel entrant a choisi de s’aligner sur les mêmes fourchettes de prix pratiquées par le secteur. «Nous avons beaucoup de respect pour nos concurrents, mais un monopole, voire un duopole serait dangereux pour le marché», soutient Bensaid. Autre défi pour Ténor Group, rompre avec l’image laissée par les anciens détenteurs de la  carte. Quick était auparavant  détenue par la Marocaine des Loisirs (MDL). Le contrat de cette franchise a été résilié en 2006. «Il y a eu une expérience infructueuse parce que les règles et les process n’ont pas été respectés.
La restauration type Quick est un vrai travail d’ingénierie qu’il  ne faut pas prendre à la légère», précise le master-franchisé. En termes de politique de recrutement, Quick envisage d’embaucher 2.000 personnes en partenariat avec l’Anapec pour accompagner les ouvertures à venir. Ténor Group est, rappelons-le, une holding de gestion présent dans les métiers de l’assurance (Afma), de la distribution (l’entreprise est l’un des fournisseurs d’Inwi), de l’offshoring, du e-commerce et de la LLD. Le groupe, qui a atteint un chiffre d’affaires de 2,2 milliards de DH en 2014, emploie 1.300 salariés. Il compte également des participations dans l’audiovisuel et de l’enseignement.
 A. At
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc