×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Evénement

Le Roi à Laâyoune
Du sang neuf dans les hautes fonctions

Par L'Economiste | Edition N°:4703 Le 08/02/2016 | Partager
Nomination d'ambassadeurs dont plusieurs profils politiques
Pour la première fois, un ambassadeur PJD
Nouvelle phase de la réforme du champ religieux

Le Conseil des ministres de Laâyoune, présidé par le Souverain, a une grande portée symbolique et envoie un signal fort aux ennemis de l'intégrité territoriale. En clair, la machine de développement est en marche dans tout le Maroc, y compris au Sahara (Ph. MAP)

Le Conseil des ministres, tenu samedi dernier à Laâyoune, renforce le tournant entamé en novembre dernier à l'occasion du 40e anniversaire de la Marche verte. La mise en œuvre du modèle économique dans les provinces du Sud est en marche. Ce qui crée une nouvelle dynamique au cœur du Sahara. Lors de ce conseil des ministres, Mohamed Hassad a présenté la stratégie de mise en œuvre du plan de développement. Au-delà de la ferveur populaire qui a accompagné l’arrivée du Souverain dans cette région, la tenue du conseil à Laâyoune, après celui de Dakhla en 2002, normalise davantage le statut de cette ville, comme les autres du Maroc. Les décisions prises s'inscrivent dans une perspective d'arrimage de cette région au reste du pays.
Des décisions importantes ont été prises. C’est le cas des nominations à la tête de certains établissements publics (voir pages suivantes). Il y a lieu de souligner la volonté royale de poursuivre la réforme du champ religieux, entamée il y a plus d'une douzaine d'années. Après la mise à niveau des mosquées, la formation des imams,... le Souverain revient à la base de la formation des Marocains. Ainsi, il a invité les ministères concernés à réviser les programmes scolaires pour que l'enseignement religieux dans les écoles soit basé sur la tolérance et l'ouverture qui caractérisent le rite malékite. La fonction religieuse dans les établissements scolaires et dans les écoles d'enseignement traditionnel doit s'inspirer des traditions marocaines visant à cimenter l'unité nationale, selon le communiqué du cabinet royal. Cette instruction a été donnée suite à la présentation d'un exposé du ministre de l'Education nationale sur la vision stratégique en la matière entre 2015 et 2030. Ainsi, la priorité sera donnée à la qualité de l'enseignement public, à l'ouverture sur les langues étrangères, notamment dans l'enseignement des matières et des spécialités scientifiques et techniques, ainsi que la promotion de la formation professionnelle, souligne  le communiqué du cabinet royal. Indirectement, le Conseil des ministres tranche en faveur de Rachid Benmokhtar dans son bras de fer avec le chef du gouvernement  au sujet de la circulaire relative à l'enseignement  en français des matières scientifiques et techniques.
Au cours de ce conseil, des gouverneurs et plusieurs dizaines d'ambassadeurs ont été nommés. La liste officielle ne sera connue qu'au moment de l'audience royale de nomination. Mais selon des indiscrétions recueillies, on compte beaucoup de Sahraouis.  De même, la liste des ambassadeurs comporte plusieurs militants dans le domaine des droits de l’homme. Ainsi, Amina Bouayach, ancienne présidente de l’OMDH, est nommée ambassadrice en Suède. La députée Khadija Rouissi est pressentie pour le Danemark. En outre, les représentants des partis politiques sont entrés en force dans le domaine de la diplomatie, plus que par le passé. Mais ce qui retient l'attention est ailleurs: c'est la première fois qu’un membre du PJD est nommé ambassadeur. Il s’agit de Réda Benkhaldoune, député de la circonscription d’Agdal Ryad, qui représentera le Maroc en Malaisie.  En outre, Ouadiâ Benabdallah, chef du groupe parlementaire du RNI à la Chambre des représentants, et son camarade Chafik Rachadi vont regagner leurs postes respectivement en Indonésie et en Corée du Sud. L’USFP n’est pas en reste. Les anciens ministres Ahmed Réda Chami représentera le Maroc auprès de l’Union européenne et Mohamed Ameur auprès de la Belgique. Mhamed Grine du PPS et ancien directeur à la CDG est choisi comme ambassadeur au Liban. Rachid  Bouhlal quittera son poste de Washington pour Tokyo. Il sera remplacé par la princesse Lalla Joumala, qui avait brillé à Londres. La députée de l'Istiqlal Nezha El Ghalli part au Chili pour remplacer Abdelkader Chaoui qui quitte Santiago pour Prétoria.

Conseil de régence

Le Conseil de régence, prévu par l’article 44 de la Constitution, était également au menu du Conseil des ministres. Un projet de loi organique, fixant les règles de fonctionnement de ce conseil, a été adopté. Un texte décisif dans la mesure où il détermine les modalités d’exercice, durant la minorité du Roi, des pouvoirs et droits constitutionnels de la couronne. Mais ce texte ne porte pas sur les pouvoirs relatifs à la révision de la Constitution et les prérogatives reconnues au Roi par des textes législatifs. Concrètement, ce conseil exerce un rôle consultatif auprès du Roi jusqu’au jour où il aura atteint l’âge de 20 ans accomplis.

M.C.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc