Entreprises

Bouregreg/Salé
Un centre d’affaires pour plus de 1,5 milliard de DH

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:4694 Le 26/01/2016 | Partager
Il sera réalisé par le groupe SMI
A proximité, un hôtel de luxe est prévu dans les cartons du groupe Eagle Hills

La ville de Salé continue à tirer profit des projets réalisés dans le cadre du grand chantier du Bouregreg. Après le tramway, la marina, le pont Hassan II…, la ville sera dotée d’un grand centre d’affaires multifonctionnel dont les détails seront  dévoilés officiellement à la presse dans les prochains jours. Ce projet sera réalisé par le groupe SMI (Société Marita immobilier) pour un coût d’investissement dépassant les 1,5 milliard de DH. Il sera situé près de la station tramway Bab Lamrissa à Salé. Pour ce faire, le groupe SMI a acquis  3 lots de terrains d’une superficie d’environ 5 ha dans le cadre d’un appel d’offres ouvert lancé par l’agence de la Vallée du Bouregreg. Au menu, près de 72.000 m2 planchers construits concernant plusieurs composantes, selon une source de l’agence. A commencer par le volet santé avec la construction d’une clinique d’une signature distinguée, d’où une réduction du déficit alarmant que connaît la ville de Salé en infrastructures de santé. Par ce projet, on vise également de créer un pôle d’affaires et de service avec des postes d’emploi à la clé, ce qui va permettre à Salé de ne plus rester une ville-dortoir, selon une source proche du dossier. Cela va se traduire par une régulation au niveau de la mobilité entre Rabat et Salé. Ainsi, dans le cadre de ce projet, on prévoit l’aménagement de plateaux de bureaux qui pourront être exploités aussi bien par le privé que par certaines administrations publiques. Au menu également, la construction d’un centre commercial d’envergure et des locaux de commerce. En principe, les travaux devraient être entamés courant l’été prochain. Signalons par ailleurs que la réalisation de ce centre d'affaires s’inscrit dans le cadre du développement de  la séquence I (Bab Al Bahr) du projet du Bouregreg. Dans sa nouvelle stratégie, l’agence du Bouregreg a focalisé ses efforts sur les travaux d’aménagement des séquences ouvertes dont le développement sera par la suite  confié à des opérateurs privés. Dans le dernier conseil d’administration, Lemghari Essakl, DG de l’agence, a rappelé que son établissement «a parachevé l’aménagement des séquences I et II du projet et que leur développement a été confié à des partenaires nationaux et internationaux de renom tels que Wessal Capital, Eagle Hills, la CGI et le Groupe SMI/Banque islamique». Juste près du futur centre d’affaires multifonctionnel de Salé, le projet de construction d’un hôtel de luxe est prévu dans la séquence I par le groupe Eagle Hills. Au-delà du pont Hassan II, le groupe Wessal envisage la construction d'un Shopping Mall dans le cadre du projet «Wessal Bouregreg» à Rabat. Tous ces projets et d’autres comme le grand Théâtre de Rabat  vont certainement faire de cette zone le cœur de l’agglomération Rabat-Salé.

Mobilité

L’amélioration de la mobilité figure parmi les objectifs centraux de la stratégie de l’agence du Bouregreg. Après le réseau du tramway, l’agence poursuit la réalisation de nouveaux ouvrages de franchissement du Bouregreg en vue de renforcer la mobilité entre les deux rives. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet de la rocade n°2 dont les travaux lancés l’année dernière. Pour son plan d’action pour l’année 2016, l’agence a programmé un budget d’investissement de plus d’un milliard de DH pour la poursuite des travaux de la rocade et la réalisation d’autres actions comme  notamment l’achèvement des travaux de viabilisation et de réhabilitation des tissus anciens ainsi que l’aménagement des principaux espaces publics et la restructuration des quartiers sous-équipés.

Noureddine EL AISSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc