×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4675 Le 28/12/2015 | Partager

• 31 décembre, dernier délai pour changer son permis
Prorogé à plusieurs reprises, le délai pour changer le permis de conduire contre un document électronique expire le 31 décembre. Tous les permis sur papier, quelle que soit leur date d’obtention, deviendront caducs. Le permis sur support papier pourrait également être confisqué par les agents verbalisateurs. H.E.

• Dryef et Merguy sur les études
Le bureau DM et Associés a remporté le contrat d’études sur «L’évaluation des politiques rurales» pour un donneur d’ordre public influent. DM et Associés a été fondé par l’ancien wali M’Ahmed Dryef (Casablanca, Laâyoune…) et  le journaliste Raphael Merguy. Leurs expériences respectives commandent leur spécialité, c’est-à-dire le travail sur les politiques publiques. En plus de l’étude citée, DM et Associés est présent sur la construction des programmes régionaux. N.S.
• Inauguration reportée pour Noor1
L’inauguration royale de la première centrale solaire du complexe Noor de Ouarzazate, prévue initialement hier, dimanche 27 décembre, a été repoussée à «une date ultérieure». Le site, d’une capacité installée de 160 MW en technologie thermo-solaire à capteurs cylindro-paraboliques, a été développé par un consortium d’entreprises mené par le groupe saoudien Acwa Power, pour un peu plus de 10 milliards de DH d’investissement. Les premiers électrons sont déjà progressivement injectés dans le réseau de l’ONEE. S.F.
 • Les alertes de l’IRES
L’Institut royal des études stratégiques souligne que la plus importante des menaces pesant sur le Maroc est le «déclenchement d’une spirale de récessions économiques prolongées». Cette menace arrive avant «l’intensification des pressions concurrentielles» et «l’aggravation des inégalités économiques».  La «prolifération des menaces terroristes (allant avec) le développement de la criminalité internationale» se range en cinquième position, derrière le réchauffement climatique et les pressions sur les ressources en eau. L’IRES regrette aussi que les ressources humaines du Maroc ne soient pas bien placées dans la course mondiale de la compétitivité. Néanmoins, l’Institut remarque que, dans les recompositions  mondiales, le Maroc exerce une influence favorable, comme un modèle, en Méditerranée et dans le monde arabe et plus généralement vers l’Afrique. N.S.
• Fer à béton: Mesure de sauvegarde jusqu’à fin 2018
L’enquête que vient d’achever le ministère chargé du Commerce extérieur a débouché sur la reconduction de la mesure de sauvegarde du fil machine et du rond à béton jusqu’à fin 2018. Le gouvernement maintiendra donc un droit additionnel de 0,55 DH/kg, applicable au-delà des contingents annuels de 121.000 tonnes pour les importations de fil machine et de 72.600 tonnes pour celles du fer à béton. Le niveau de contingent augmentera chaque année de 10% pour satisfaire la prescription de libéralisation de la mesure de sauvegarde. H.E.
• Liquidité bancaire: Le déficit totalement couvert
Après une stagnation la semaine dernière, le déficit de liquidité réduit son creusement. Le besoin des banques s’est résorbé de 600 millions de DH sur le marché monétaire. Il s’allège ainsi à un niveau moyen de 19,2 milliards de DH. Par conséquent, Bank Al-Maghrib a réduit de 1 milliard le volume de ses interventions hebdomadaires à 6 milliards de DH. Ceci étant, le déficit de liquidité est totalement couvert par les injections de cash de l’institut d’émission dont l’intégralité atteint 19,5 milliards de DH. M.A.B.
• Khalfi: Encore du tripotage!
Le ministre de la communication et porte parole du gouvernement s’est  encore livré à un grave tripotage de l’information. Ses services ont publié une «Déclaration finale de Marrakech», qui n’a rien à voir avec ce qui s’est vraiment dit.  A l’origine, il s’agissait d’un colloque interafricain avec le concours de la BID, Banque islamique du développement,  et de l’OCI, Organisation de la Conférence islamique, sur le sujet de la mauvaise image de l’Afrique et des moyens  pour la redresser. L’échange d’expérience a donné de vraies pistes de progrès, passant par la liberté et la responsabilité des journalistes et des citoyens comme par la reddition des comptes pour les responsables. Pour le ministre, le mot «liberté» n’est employé qu’une fois dans un texte de 3 pages et encore pour dire qu’il s’agit d’un «défi», pas d’un droit comme dans n’importe quelle démocratie. Le reste est à l’avenant. N.S.
• Logistique: 5 contrats-programmes fin prêts
Le gouvernement et la CGEM sont en train d’apporter les tout derniers ajustements au contrat-programme dédié au transport de marchandises. Cinq contrats applicatifs seront adossés à la nouvelle feuille de route et seront consacrés au transport de matières périssables, au transport de matières dangereuses, à la messagerie, aux commissionnaires et au transport à l’intérieur des ports. La signature devrait avoir lieu début 2016. H.E.
• Pas assez de policiers, mais peu de crimes
Le Maroc ne compte pas assez de policiers. Avec 182 policiers pour 100.000 habitants, le Maroc a  progressé, dit l’ONUCD (Office des Nations unies contre les drogues et le crime), mais c’est très insuffisant, ajoute-t-il. Depuis 2003, il y a 35 policiers de plus pour 100.000 habitants. La progression a eu lieu sous le mandat du Premier ministre Jettou, depuis, les effectifs stagnent ou baissent. Il faut noter néanmoins que le taux d’homicides volontaires reste bas au Maroc, qui se classe 34e au niveau mondial. Par comparaison, le Maroc est 98e mondial pour le PIB par habitant (rappelons que le Maroc recule avec constance dans le classement de la richesse par tête). N.S.
• Plateforme d’accueil des opérateurs chinois
Pour préparer l’arrivée des opérateurs chinois sur le marché marocain, le groupe chinois ISI Golden Age International Holding Co. Lt. a décidé de créer une plateforme d’accueil et d’accompagnement et de mettre en place un fonds d’investissement dédié. L’objectif est de faciliter l’implantation des entreprises chinoises au Maroc. Parmi les secteurs ciblés, l’équipement automobile et le textile. Une lettre d’intention de partenariat dans ce sens a été signée entre le ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, et le président du groupe, Li Guisheng. M.L.
• Une DG à l’Iscae
C’est Nada Biaz qui a été nommée directrice générale du groupe de l’Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises (ISCAE). Elle était jusque-là directrice de l’Iscae-Casablanca.Quant à Taibi Abdelghani, il occupera le poste de directeur de l’Ecole nationale d’Architecture de Marrakech, et Cherkaoui Dekkaki Mohamed Hakim dirigera celle de Tétouan. F.Z.T
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc