×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Eolien: L’usine de Siemens se précise

    Par L'Economiste | Edition N°:4675 Le 28/12/2015 | Partager
    100 millions d’euros d’investissement annoncés pour 675 emplois à créer
    L’usine de 13 hectares compte produire 600 unités par an

    Siemens compte fabriquer des pales pour éoliennes à Tanger dès février 2017, l’investissement prévu est de 1,1 milliard de dirhams (Ph. Ouettassi)

    Les contours du projet d’installation du spécialiste des éoliennes, Siemens, à Tanger commencent à prendre forme. Selon le Centre régional de l’investissement de la région de Tanger-Tétouan, la construction de cette usine devrait démarrer dès le mois de mars prochain pour un investissement prévu à terme de 100 millions d’euros, (soit l’équivalent de près de 1,1 milliard de dirhams). L’usine, gigantesque, s’étendra sur environ 13 hectares au sein de la Tanger Automobile City, TAC. Elle devra entrer en service dès le mois de février 2017, avec une capacité de production de 600 pales par an avec à la clé, la création de 670 emplois.
    Il s’agira de la construction de pales pour turbines éoliennes, un métier dans lequel Siemens dispose d’un excellent savoir-faire. «C’est une fierté pour la région d’accueillir un projet de cette envergure, non seulement en termes de coût d’investissement et de création d’emplois mais surtout en termes d’acquisition de savoir-faire dans un domaine aussi pointu que celui des énergies renouvelables», explique Omar Chraibi, directeur du Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan. Cette implantation confirme la volonté du groupe allemand d’accompagner le développement du secteur éolien au Maroc, puisque ce projet est de nature à «aider le Maroc à atteindre ses objectifs en matière de politique énergétique», ajoute le responsable du CRI. En effet, le choix de l’Allemand pour Tanger et le Maroc intervient alors que le pays va donner le coup d’envoi du projet de construction de cinq parcs éoliens d’une puissance totale de 850 MW, Siemens faisant partie du consortium sélectionné, que mène Nareva, dans le cadre du programme éolien national. L’usine est la concrétisation du transfert de technologie acté dans le cadre de ce programme qui vise également la promotion d’une industrie éolienne marocaine. En outre, la production de l’usine vise également les marchés de l’export. Une grande partie du volume de pales produites à Tanger sera destinée notamment à l’Allemagne, la Suède, l’Italie et l’Afrique du Sud.

    Ali ABJIOU
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc