×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Santé: Le ministère prépare ses délégués

Par L'Economiste | Edition N°:4675 Le 28/12/2015 | Partager
Formation, accompagnement et création des inspections régionales
1 milliard de DH pour la restructuration des hôpitaux régionaux et provinciaux

Bonne nouvelle pour les salariés de la santé. Le ministre El Houssaine Louardi s’est engagé à consacrer l’année 2016 aux ressources humaines et à revoir la grille des salaires. Il promet des efforts qui seront concentrés sur la formation et la formation continue ainsi que des actions sociales pour l’acquisition de logements, l’amélioration des conditions de travail.
Ces annonces ont été faites lors d’une rencontre de coordination et de communication, qui a réuni, à Marrakech, les directeurs régionaux et les délégués du ministère de la Santé. Objectif: mobiliser les acteurs de la santé publique autour du rôle des directions régionales de la santé ainsi que les missions de promotion, de protection de la santé publique dévolues aux collectivités territoriales. La régionalisation avancée impose désormais de nouveaux paradigmes qui devraient pousser les régions vers une planification régionale des besoins et la constitution d’une base de données de l’offre de soin. Ailleurs, la régionalisation est un domaine d’intervention constant dans la plupart des réformes de santé engagées. Elle est, à la fois, un principe de bonne gouvernance et un moyen d’amélioration de l’efficacité de l’action de santé. La définition de l’OMS d’un bon système de santé: celui où la fonction de gouvernance confiée à l’Etat qui assume à travers son pouvoir de régulation et de réglementation du système de santé son rôle de veiller sur ses principes fondamentaux (équité, solidarité...).
La fonction de management qui se rapporte à la direction des organisations de santé représentées par les établissements de production de soins (les hôpitaux, les centres de santé, etc.) et les administrations déconcentrées (les délégations de santé). Enfin, la fonction de gestion où les professionnels de santé et les techniciens ont un rôle majeur à jouer. Pour accompagner ces réformes, le ministère a réussi, avec le soutien du gouvernement, à élaborer un nouveau programme de restructuration des hôpitaux régionaux et provinciaux qui entrera en vigueur à partir de 2016 et auquel a été alloué un budget annuel d’un milliard de dirhams sur cinq ans, indique Louardi.
Les délégués régionaux ne seront pas seuls dans ce changement. Pour suivre de près la mise en place des régions sanitaires, le ministère marocain de la Santé vient d’annoncer 3 mesures d’accompagnement.
Les délégués bénéficieront de formation et d’un accompagnement pour le développement des capacités qui va être lancé en 2016. Et pour s’enquérir de la qualité des services rendus aux citoyens, le ministère va créer des inspections régionales de la santé et lance une nouvelle procédure de supervision «Tafakkod Al Khadamat» qui permettra de s’enquérir directement de la disponibilité et de la qualité des services.

Nouveaux services en ligne

«Tafakkod Al Khadamat assihia», déjà en place, permet au public de déposer ses réclamations par un simple coup de fil au numéro «Allo Chikaya santé» 080 100 53 53 ou se connecter au www.chikayasante.ma.
«Allo Mawiidi», un numéro de téléphone dédié par l'hôpital et un site www.mawiidi.ma qui seront lancés le 1er janvier. Pour être plus proche des citoyens, le ministère révolutionne ses approches et se lance dans les réseaux sociaux.
Allo Sehati est un site www.sehati.gov.ma dédié à la sensibilisation de la population et des journalistes et qui sera lancé le 4 janvier.
Enfin, pour les jeunes, un autre portail www.santejeunes.ma pour offrir l’accès à des informations liées aux adolescents.

Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc