×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique

    Ouarzazate: Le MP très visible

    Par L'Economiste | Edition N°:4597 Le 31/08/2015 | Partager
    Forcing de la coalition gouvernementale
    Le PAM fait pâle figure
    Les partis de la coalition gouvernementale s’accaparent 62,1%  des candidatures qui totalisent, dans la Province d’Ouarzazate, un nombre global de 1.266 candidats. Le Mouvement populaire (MP) détient un taux de 19,4%, le Parti Justice et développement (PJD) 16,2%, le Parti  du progrès et du socialisme (PPS) 13,6% et le Rassemblement national des indépendants (RNI) 12,9%.
     
     A Ouarzazate, les partis de la coalition gouvernementale font le forcing. En effet, à eux quatre, ils s’accaparent 62,1%  des candidatures qui totalisent dans la Province un nombre global de 1.266 candidats. Le Mouvement populaire (MP) détient un taux de 19,4%, le Parti Justice et développement (PJD) 16,2%, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) 13,6% et le Rassemblement national des indépendants (RNI) 12,9%.
    Quant aux principaux partis de l’opposition, ils sont moins bien positionnés à Ouarzazate. C’est le cas du PI qui affiche un taux de 10%, l’UC 5,3% et le PAM, 4,2%. Avec seulement 10 candidats présentés au scrutin du 4 septembre prochain, l’USFP n’atteint que 0,4%.
    Il faut préciser que la configuration de la carte politique de la province comprend 2 communes  où 19 listes ont été déposées. Et 15 communes avec 649 candidats individuels. A noter aussi que le taux de couverture du MP dans les 17 circonscriptions est de 83,6%. En effet, ce parti vient en tête étant donné qu’il se présente avec 245 candidatures, sur les 293 qu’il faut déposer pour tout couvrir.  D’ailleurs, toutes les communes ont été couvertes à des degrés différents, certaines à 100%, d’autres un peu moins. Le MP est aussi premier en nombre de dépôts. Selon un observateur local, 16 au moins sur les 17 communes relevant d’Ouarzazate seront présidées par les partis de la coalition gouvernementale qui détient la majorité par espace. Taznakht étant un fief  istiqlalien. Dans l’ordre, le MP est suivi par le PJD avec une représentativité de 69,5%, du PPS avec 58,7% et le RNI avec 55,6%. Pour les autres formations, celle qui dénote, c’est l’USFP qui n’atteint que 3,41%. Le PAM fait aussi pâle figure. Une situation qui s’explique par la décision de dernière minute du parti, de destituer le coordinateur provincial du parti. C’est avec une équipe de jeunes que le PAM, qui a préféré travailler sur la durée, est représenté à Ouarzazate.
    Compte tenu de la situation des dépôts et de la forte présence des candidats dans les communes, ce sont les partis de la coalition gouvernementale qui auront l’avantage sur les sièges de la Région Draâ Tafilalet. Avec toutefois un avantage de plus pour le MP qui brigue 3 sièges sur les 9 alloués à la Province d’Ouarzazate. Il vise de même la présidence d’au moins 10 communes dont la Municipalité d’Ouarzazate. Si les membres de ce parti sont aussi sûrs d’eux, c’est parce qu’ils comptent sur un vote de confiance pour reconduire le Président de la municipalité, étant donné la réalisation de projets concrets durant son mandat écoulé.
    Fatiha Nakhli
    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc