×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Rabat
La présidence de la CCIS remportée par le RNI

Par L'Economiste | Edition N°:4594 Le 26/08/2015 | Partager
Avec le soutien de la coalition gouvernementale et 5 élus de l’USFP
Une élection dans un climat très tendu et houleux

Les partis de la coalition gouvernementale dirigée par le PJD sont arrivés à remporter la présidence de la chambre du Commerce, d’industrie et de service (CCIS) de la région de Rabat-Salé-Kénitra. C’est Abdellah Abbad, du RNI, qui a été élu nouveau patron de la CCIS de la région. Il a obtenu 59 voix contre 53 voix pour son concurrent Omar Derraji du PAM épaulé par les élus du PI et l’UC. C’est un coup dur pour le PAM du fait qu’il a perdu la présidence alors qu’il a été classé premier dans ce secteur avec près de 24 postes sur un total de 117 membres. Cela revient à la réussite de ses adversaires  d’établir  une alliance avec le groupe des élus de l’USFP composé de 5 membres qui devraient, en principe, soutenir le candidat du PAM, explique une source proche du dossier. Cette dernière tient à signaler que depuis l’élection des membres de l’assemblée générale de la chambre, des tractations et manœuvres de récupération des élus ont été menées de la part de deux partis en concurrence. Le combat va se poursuivre même le jour de l’élection qui avait lieu lundi dernier. Dès le démarrage vers 10h30, le climat devient tendu   au moment de la distribution des bulletins de vote. Les élus proches du PAM crient au scandale en annonçant la découverte d’un bulletin  coché d’avance au profit du candidat de la coalition gouvernementale.  Ce qui a donné l’occasion à un élu de l’UC de monopoliser la parole en demandant l’établissement d’un PV avant d’entamer l’opération de vote. Un accrochage a été évité de justesse entre Sakhi Bachir du PJD et un autre élu de l’UC. Ce dernier a pu même renverser le bureau où est installé le président de la réunion. Ce qui a entraîné la disparition d’une partie des documents de vote, et  obligé les autorités à préparer de nouveaux bulletins de vote. «Dès le début, toutes les données confirment que les élus de la coalition gouvernementale disposent de la majorité pour remporter la présidence. Ce qui a poussé le clan concurrent de faire recours à tous les moyens pour bloquer l’opération de l’élection», s’indigne Nabil Chekhi, secrétaire régional du PJD de la région de Rabat-Salé-Kénitra. Notons par ailleurs que la nouvelle procédure de vote des membres des CCIS  n’est pas assez assimilée par les élus, ce qui a favorisé  l’apparition des interprétations diverses de chaque clan, en fonction de sa position et de sa stratégie. «Le nouveau mode électoral est compliqué et il  ne permet pas aux CCIS d’avoir le pouvoir permettant de jouer pleinement leur rôle», regrette un élu du PI. Ce dernier  est convaincu que le blocage va caractériser les travaux de l’assemblée générale de la chambre de la région de Rabat.
C’est vers 15h que la situation a été débloquée, avec l’élection du nouveau président et les autres membres du bureau composé de 6 membres de la majorité, y compris le président, et trois de l’opposition.

Même scénario

Presque le même scénario s’est produit pour l’élection du président et le bureau de la chambre d’artisanat de la région de Rabat-Salé-Kénitra. Une élection qui s’est déroulée le même jour à Rabat à partir de 16h. L’opération de l’élection n’a été entamée qu’après le départ des 38 élus de l’opposition (PI, PAM et UC) vers minuit. Ce qui a laissé le champ libre au groupe de la coalition gouvernementale d’élire le nouveau président. Il s’agit d’Abderahim Zamzami du PPS avec 56 voix sur un total de 86 voix.

Noureddine EL AISSI
 
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc