×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Fès: Le CRI défend son bilan

Par L'Economiste | Edition N°:4588 Le 13/08/2015 | Partager
792 entreprises créées, en hausse de 4%
Un jour et demi pour créer son entreprise
3.960 postes d’emploi

Comme le montrent ces chiffres, la création d'entreprise montre en effet une hausse de créations d'entreprises mais qui reste toutefois bien en deçà des attentes. Les autorités ont mis en place de nombreuses plateformes industrielles, et vendu la région comme étant un fief potentiel de RH, mais rien n'y fait. Les ZI restent désertes, et l'investissement timoré...

Juste 34 heures pour créer son entreprise dans la région de Fès Boulemane? C'est en tout cas, ce qu'affirme le bilan du 1e semestre 2015, révélé dernièrement par le Centre régional d’investissement (CRI) de la région. Dans le cadre de sa démarche de simplification des formalités de création d’entreprises, le CRI a mis en œuvre un service de légalisation de signature des documents de création d’entreprises assuré sur place, un service d’enregistrement, l’inscription à la taxe professionnelle, l’immatriculation au registre de commerce, et la publication au bulletin officiel. Egalement mis en place, une ligne informatique directe avec la Direction régionale des impôts pour l’attribution séance tenante de la taxe professionnelle et de l’identifiant fiscal, la mise à disposition d’un agent de la Commune Urbaine de Fès pour assurer le service de légalisation sur place, l’accomplissement de l’annonce légale de Secrétariat Général du Gouvernement via un portail informatique au CRI sans devoir se déplacer jusqu’à Rabat pour accomplir cette formalité. «Grâce à l’adoption de l’ensemble de ces mesures de simplification, nous avons pu améliorer les conditions de création et réduire le délai moyen de création à près de 34 heures», revendique Rachid Aouine, DG du CRI.
Ce bilan fait également état de la création de quelque 792 entreprises, tous secteurs d’activités confondus, en hausse de 4% par rapport à la même période de 2014. Selon le CRI, ces unités devraient générer quelque 3.960 postes d'emploi, contre 3.810 durant le 1e semestre de l'année précédente, soit une hausse également de 4%. En termes d’activité, le guichet d’appui aux investisseurs fait état du traitement de quelque 140 dossiers représentant une valeur de 2,2 milliards de DH. «91 dossiers ont reçu l’avis favorable de la Commission régionale d’investissement, représentant un montant d’investissement global de 753 millions de DH et permettant la création de près de 1.228 emplois», souligne Aouine.
S’agissant de la répartition sectorielle, elle révèle la prédominance des services divers avec 39,2 %, suivis du commerce (31 %), du bâtiment et travaux publics (BTP) avec 23,3 % et de l'industrie et de l'agriculture avec respectivement 3,1 % et 1,3 %. «Quelque 87 entreprises ont été créées par des femmes, soit 11% du total des entreprises créées durant cette période», indique le DG du CRI. Et d’ajouter 11 entreprises, particulièrement des «SARL», ont été créées par des MRE dont 6 entreprises appartiennent au secteur des services divers et 5 au secteur du commerce. En chiffres, ce sont les secteurs de l’habitat social et de l’industrie qui s’accaparent la part du lion en valeur puisqu’ils représentent respectivement 44% et 32% des investissements recensés soit au total 76%. Le reste concerne pour 14% le tourisme, 8% l’enseignement primaire et seulement 2% pour les projets énergies et mines.
Sur un autre registre, le premier semestre de l’année 2015 a été marqué par la certification du CRI aux normes internationales ISO 9001 VS2008 où la préoccupation de la qualité des services aux usagers a été hissée en priorité par l’ensemble de son personnel. Aussi, le CRI a animé les travaux du Comité régional de l’environnement des affaires (CREA) avec les différents partenaires de la région (les administrations, la CGEM, les chambres professionnelles…) qui a débouché sur un plan d’action ambitieux qui impactera irréversiblement le climat des affaires régionales.

Une autre ZI fantôme?

A noter enfin que le 1e semestre 2015 a connu également le lancement du projet de la zone industrielle Ain Cheggag. Et ce, après présentation des conclusions de l’étude portant sur l’aménagement de cette zone en deux parties, les activités liées à l’industrie du cuir et celles concernant l’agroalimentaire et le textile. Cette zone s’étalera sur une superficie globale avoisinant les 100 ha. Après les échecs cuisants des ZI de la région, la P2I de Ras El Ma et le Fèshore, la nouvelle plateforme viendra-t-elle gonfler ce triste palmarès?

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI
 
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc