×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Oriental: L’investissement explose

Par L'Economiste | Edition N°:4584 Le 07/08/2015 | Partager
Création d’une usine de traitement des minéraux industriels (fluorine) à Taourirt
Construction d’un nouvel hôtel 5* à Atalayoune

Les provinces de Taourirt, Driouch, Jerada et Figuig commencent à drainer de nouveaux investissements. Les retombées positives de ces investissements sont très attendues par les populations locales

Le montant des projets d’investissement validés par le CRI Oriental a triplé durant le 1er semestre de 2015 (en comparaison avec la même période de 2014). Il est passé de 1,05 milliard de DH à 2,89 milliards de DH. Une performance due aux nouveaux outils d’attractivité territoriale mis en place. Ainsi, le CRI de l’Oriental a instruit 164 projets d’investissement pour un montant de 5,75 milliards de dirhams. 62,8% de ces projets ont reçu un avis favorable. Dix-neuf projets d’un montant de 543,08 millions de DH ont été rejetés. «Les motifs de ces rejets sont d’ordre juridique, technique et économique. Ils concernent essentiellement l’indisponibilité du terrain demandé, la faible valeur ajoutée du projet et la non-conformité avec les dispositions du plan d’aménagement», précise Mohammed Sabri, directeur du CRI Oriental.
L’analyse sectorielle des projets d’investissement dégage la prédominance des projets miniers avec 57 projets (35% du volume d’investissement). Durant ce semestre, la stratégie d’investissement déployée par le CRI pour installer des usines de traitement minier a été couronnée par la création d’une usine de traitement des minéraux industriels (fluorine) au niveau de la province de Taourirt pour un coût d’investissement global de plus de 179 millions de DH, générant 107 emplois. Le tourisme se positionne en second lieu avec 42 projets. Des projets de grande envergure ont vu le jour par l’aménagement d’un pôle touristique hôtelier et résidentiel au niveau de la province de Driouch pour un coût d’investissement global de plus de 600 millions de DH, générant 180 emplois, ainsi qu’un projet de construction d’un hôtel 5* à Atalayoune (Province de Nador) qui permettra d’offrir une capacité d’hébergement avoisinant les 182 lits, sur une surface de 3,75 ha. Ce projet porte sur un investissement de 400 millions de dirhams et générera à terme 200 emplois. Avec cette réalisation, le nombre des projets touristiques est passé de 32 à 42 alors que le montant d’investissement dans le secteur est passé de 552,29 millions de dirhams à 1.975,73 millions de dirhams (pour les premiers semestres de 2014 et 2015). De son côté, le BTP a enregistré la création de 39 unités représentant un taux de 29% du nombre total des entreprises créées.
Quant à l’analyse territoriale des projets d’investissement, elle porte une bonne nouvelle pour la province de Taourirt. Elle est venue en tête des provinces de l’Oriental avec 36 nouveaux projets. Ce regain d’intérêt pour la province de Taourirt est à souligner et contribuera à conforter l’équilibre provincial convoité. C’est ce qu’attendent les populations locales. De son côté, la province de Nador a connu une augmentation du montant d’investissement et du nombre d’emplois, en passant respectivement de 650,62 millions de dirhams à 1.784,35 millions de dirhams et de 2.343 à 3.930 emplois. Ce résultat est dû à l’instruction (favorable) de 3 grands projets, notamment la construction d’un hôtel 5* à Atalayoune pour 400 millions de dirhams et 200 emplois, la construction d’une galerie commerciale pour 167 millions de dirhams et 900 emplois, la construction de la station touristique Biladi pour 340 millions de dirhams et 375 emplois.

Prospection à l’international et encouragements pour les MRE

Le CRI a contacté une dizaine d’entreprises internationales pour investir dans l’Oriental dans les secteurs de fabrication de pales éoliennes dans la CleanTech d’Oujda, implantation d’une usine de fabrication de tours d’éoliennes à Nador (Investissement: 50 millions de dollars et création de 400 emplois. Terrain requis: 12 ha), fabrication des panneaux solaires, fabrication d’onduleurs électriques, fabrication des turbines ORC, valorisation énergétique de la biomasse, installation d’une unité de fabrication des luminaires en platine LED. En parallèle, plusieurs facilitations sont accordées aux MRE. Le CRI s’engage à réduire le temps de création d’une entreprise à 3 jours, l’attribution d’un lot dans une zone d’accueil industrielle en 2 jours, le traitement des réclamations liées à l’investissement en 5 jours. L’accompagnement personnalisé auprès des services aux usagers, la recherche des solutions de financement et des opportunités d’investissement leur sont également proposés.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc