×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Elections professionnelles: Safi rejoint Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:4583 Le 06/08/2015 | Partager
265 sièges à pourvoir pour la région
Les partis politiques misent sur des têtes de liste bien connues
Dernière ligne droite pour les candidats avant le scrutin du 7 août

Plus qu’un jour et les jeux seront faits pour les chambres de commerce, d’industrie et de services. Pour la région de Marrakech/Safi, tout est prêt. Pour la première fois en effet, dans le cadre de la régionalisation qui caractérise les élections professionnelles, les préfectures gèrent sur place l’ensemble du processus. De l’inscription sur les listes de candidature jusqu’au vote le 7 août. Grande nouveauté cette année, le champ d’action de la Chambre de commerce, d’industrie et de services s’étend désormais outre Marrakech et sa périphérie, à Safi dans le cadre de la régionalisation. Ce qui sous-entend un fort potentiel en opérateurs économiques en raison de l’importance des activités de commerce, d’industrie et de services dans la zone. Ils sont ainsi plus de 400 candidats à briguer l’un des 104 sièges.  Les professionnels de la préfecture de Marrakech occuperont 36 sièges répartis entre les services (12), l’industrie (11) et le commerce (13).  
Créée depuis l’indépendance, la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Marrakech (qui devient donc Marrakech/Safi) s’est développée au fil des ans malgré des moyens et un rôle limités. On ne peut évoquer l’évolution de cette entité sans faire allusion à certains acteurs indissociables de la vie de cette chambre depuis 20 ans. Il en est ainsi de Brahim Rmili, homme d’affaires et ancien président de la chambre et qui se représente cette année sous l’étiquette du Rassemblement national des indépendants (RNI) pour le collège des services. Face à lui, Khalid Zrikem candidat pour l’USFP et Abdelmoula Bellouti du PAM. C’est aussi dans ce collège que les SAP (sans appartenance politique) briguent des mandats cette année. Elles sont tirées par Ait Haj et Abdelah Hari. D’un collège à un autre, les partis ont tenu à placer des têtes de liste connues.
Pour représenter le PJD dans l’industrie, on retrouve l’industriel Kamel Ben khaled (Framaco) tête de liste du parti de la lampe et My Hassan Taleb pour l’USFP.  D’autres candidats de poids sont aussi dans la course dans le collège du commerce. Parmi eux, Abdelah Mansouri du PI, My Mustapha Malhar du PJD.  7.000 électeurs marrakchis devront donner leur voix vendredi pour choisir qui parmi leurs compères devraient les représenter à la chambre et voter ce vendredi dans les 20 bureaux de vote prévus. De Safi, ils seront 28 membres alors qu’Essaouira sera représentée par 17 élus. Chichaoua dispose de 6 sièges.

Les anciens rempilent

Les élections professionnelles font aussi l’actualité dans le milieu des artisans. Leur chambre regroupera désormais Marrakech, ses régions et la ville de Safi et sera composée de 75 membres. Rien que pour Marrakech, 2.543 électeurs sont attendus dans les 23 bureaux de vote pour choisir 26 représentants des deux collèges : productivité et service.
Parmi les candidats,  les habitués comme Najib Ait abdelmalek (actuel président de la chambre) et qui se présente sous l’étiquette RNI ou encore Mustapha Chehouani du PAM.  
La fièvre électorale monte aussi auprès des agriculteurs. Leur chambre subit aussi un changement puisqu’elle intègre Safi et aura désormais 86 sièges en plus de 12 associations.  24 sièges sont destinés à la préfecture de Marrakech couvrant 6 circonscriptions.

De notre correspondante,
Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc