Instance anti-corruption: La nouvelle loi divise

Par L'Economiste | Edition N°:4581 Le 04/08/2015 | Partager
Pour la société civile, elle n’accorde pas suffisamment de prérogatives
Abdeslam Aboudrar, le président de l’ICPC, estime qu’«il faut relativiser»

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite