×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Tanger Un centre d’addictologie pour Bni Makada

Par L'Economiste | Edition N°:4568 Le 14/07/2015 | Partager
Objectif, apporter soutien et traitement aux populations souffrant de dépendance
Au niveau national, un programme de lutte global avec un budget de 60 millions de dirhams

Tanger vient de se doter d’un centre d’addictologie. Inauguré par le Souverain,  il a été réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans le quartier de Bni Makada avec un investissement de 5,7 millions de DH. Ce centre se veut un outil privilégié de soins, de prévention et d’accompagnement psycho-social des patients souffrant de dépendance. Il sera géré par le ministère de la Santé et l'association nationale de réduction des risques des drogues. Il s'inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre les conduites addictives mis en œuvre par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, en partenariat avec les ministères de la Santé et de l'Intérieur. A l'instar des centres déjà réalisés par la Fondation à Casablanca, Rabat, Oujda, Nador, Marrakech et Tétouan, celui de Tanger développera des actions de sensibilisation et de prévention contre l'usage des stupéfiants, assurera la prise en charge médicale et sociale des personnes souffrant d'un comportement addictif et œuvrera en faveur d'une implication effective des familles dans les actions de prévention, selon la Fondation. Il s’assigne également pour objectifs la réinsertion sociale des personnes concernées, ainsi que l'encadrement et la formation des associations dans le domaine de la réduction des risques.
Le Centre a été construit sur un terrain domanial de 3.800 m2 et comporte un pôle d'accompagnement social et de réduction des risques abritant un espace de convivialité, une bibliothèque-salle de lecture, une salle polyvalente (projection, art plastique, musique, etc. ), une salle d’informatique et une autre de sport et un bureau pour associations. Cette nouvelle structure abrite aussi un pôle médical qui comprend des salles de soins et de consultation en médecine générale. Il dispose aussi de quatre salles pour usagers de la méthadone, utilisée comme traitement de substitution à l’héroïne.
A noter que le programme national de lutte contre les conduites addictives, avec un budget global de 60 millions de dirhams, vise à prémunir les jeunes contre l’usage des substances psychoactives, améliorer la qualité de la prise en charge des usagers de drogue, l’accessibilité aux structures de prise en charge, ainsi qu’à encourager le partenariat avec la société civile et les départements sociaux. A date d’aujourd’hui, près de 10.000 personnes ont pu bénéficier des services des différents centres d’addictologie opérationnels au titre de la période 2014-2015, selon la Fondation. Ce réseau sera renforcé grâce à la prochaine ouverture d'un centre d'addictologie à Fès et à la construction de centres à Meknès (en phase d’appel d’offres), à Agadir, à Al-Hoceima et à Chefchaouen. Dans le cadre de sa visite à Tanger, le Roi a aussi inauguré deux centres dédiés aux femmes en milieu défavorisé, à Mesnana, à la périphérie de Tanger et à Ksar Majaz. Il s’agit de centres dont l’objet est d’aider au renforcement des compétences des femmes démunies en les initiant à des activités génératrices de revenu comme la couture ou la broderie par exemple. L’investissement total est de 10,5 millions de DH.
De notre correspondant,
Ali ABJIOU
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc