×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Entreprises

Wafa Assurance: L’option stratégique du greenfield

Par L'Economiste | Edition N°:4568 Le 14/07/2015 | Partager
La filiale Camerounaise démarre ses activités
«Un agrément tous les six mois », le rythme de la compagnie

Avec une croissance positive de ses fonds propres, l’assureur se dote des moyens pour ses ambitions continentales

Le jeu des chaises musicales n’a pas donné le tournis à la filiale des assurances du groupe Attjariwafa bank. Malgré deux changements de PDG en l’espace de quelques mois, l’assureur maintient son cap stratégique : maintien de son positionnement sur le marché local et développement sur le marché subsaharien. Sur ce créneau, justement, la compagnie vient de rajouter un nouveau pays à son escarcelle. Le numéro 1 des assureurs vient en effet de décrocher, auprès des autorités de la Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA), l’agrément nécessaire au déploiement effectif de ses activités au Cameroun. «C’est une nouvelle étape dans le déploiement de notre stratégie africaine. Après le Sénégal et le Cameroun, nous sommes en négociations avancées sur d’autres marchés de la région », confie un membre du top management de la compagnie. La Côte d’Ivoire, le Gabon et le Congo sont cités dans cette liste des prochaines étapes de l’assureur en Afrique subsaharienne. «L’objectif est d’officialiser une implantation tous les six mois, au fil des attributions d’agréments. Nous évitions les effets d’annonce», explique la même source.
Au Cameroun, Wafa Assurance compte bien s’appuyer sur le réseau de distribution déjà bien solide d’Attijariwafa bank, via la SCB Cameroun, filiale bancaire du groupe. «Elle renforcera ainsi l’équipement de sa clientèle en prévoyance décès et en épargne, en lui proposant des produits novateurs et une qualité de service aux meilleurs standards», explique-t-on auprès de la compagnie. A l’heure où nous mettions sous presse, hier, le cours de la compagnie sur la place financière casablancaise était encore stable à 3.760 DH. L’assureur a franchi, à fin 2014, le seuil des 6 milliards de DH de chiffre d’affaires, en progression de 6% par rapport à l’exercice précédent.
Dans cette dynamique vers le Sud, tout se joue aussi dans l’approche. La politique d’expansion de la compagnie est sur une logique exclusive de greenfield. Pour certains observateurs du marché africain des assurances, ce choix est forcé par la combinaison de deux facteurs: une absence de champions locaux des assurances susceptibles de se faire phagocyter, ainsi qu’une nécessité de maîtrise des risques dans un marché où, disons-le, beaucoup reste encore à faire (1% du PIB, contre 6% sur le marché asiatique). Cette stratégie est par exemple différente de celle du groupe Saham qui a marqué son entrée sur le marché en rachetant, du premier coup, le géant Colina. Cette approche a toutefois permis à la compagnie marocaine de se positionner simultanément sur pas moins d’une dizaine de marchés subsahariens. Par ailleurs, le récent partenariat stratégique établi par Saham avec le groupe FinanceCom devrait produire, à terme, un changement de donne non-négligeable dans cette course au positionnement continental.
Safall FALL
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc