×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Evénement

PSA Peugeot-Citroën
Le détail d’un méga-deal

Par L'Economiste | Edition N°:4551 Le 19/06/2015 | Partager
Le patron du groupe Carlos Tavares en visite à Rabat
Présentation du projet et signature officielle
Un timing d’annonce bien négocié

PSA Peugeot-Citroën devra dévoiler, ce vendredi 19 juin, son méga-projet industriel au Maroc. Carlos Tavares, patron

Le site de PSA au Maroc serait aussi configuré pour accueillir un modèle low cost. L’on parle éventuellement d’un véhicule du segment B, un bicorps décliné de la 301 et C-Elysée qui viendra concurrencer le Sandero de Dacia.

du groupe français, est en ce moment en visite à Rabat. Le numéro 1 de PSA est venu spécialement dévoiler le projet et signer les contrats avec l’Etat marocain. Une méga-usine censée accélérer le développement du constructeur sur l’ensemble du continent africain. Le Maghreb figure aussi parmi les marchés prioritaires du constructeur français. Comme nous l’avions annoncé en exclusivité à L’Economiste (édition du 16 juin, numéro 4548), c’est un investissement global de 1 milliard de dollars (près de 10 milliards de DH), pour une capacité de production de 100.000 unités par an. Le site sera dédié à l’assemblage de deux berlines tri-corps: Citroën C-Elysée et Peugeot 301. Il n’est pas exclu à terme de fabriquer un modèle low cost dans cette même usine marocaine. De sources proches de PSA, l’on parle plus d’un véhicule du segment B, un bicorps qui viendra concurrencer le Sandero de Dacia. Un produit qui enregistre une forte demande dans les pays émergents. «Ce sera probablement un véhicule type C-Elysée et Peugeot 301, mais décliné en version bicorps», confie la même source. Le timing de ce lancement n’est pas anodin. Il coïncide avec le week-end du 21 juin. Autrement dit, le début de la saison estivale et les départs en vacances en France. En clair, PSA veut passer son projet d’usine au Maroc en douce, pour éviter une éventuelle mobilisation, voire des contestations syndicales. Les syndicats français sont généralement contre ce type d’investissement, qui, selon les centrales, est forcément destructeur d’emplois dans l’Hexagone. L’investissement de PSA au Maroc risque aussi de faire de la concurrence à l’usine espagnole de Vigo, qui fabrique entre autres les mêmes véhicules (301 de Peugeot et C-Elysée de Citroën).   Une chose est sûre, le site Maroc se prête à ce type d’investissement puisqu’il a développé tout un écosystème d’équipementiers, depuis l’arrivée de Renault à Tanger en 2012.  
L’implantation de Peugeot devra faire jouer des synergies entre les deux usines et leurs prestataires. PSA au Maroc permettra aussi de développer plus le nombre de sous-traitants et d’entreprises spécialisées dans la fabrication de pièces, coiffes de sièges, vitrage, accessoires de carrosserie, composants en plastique (planche de bord, pare-choc, sièges…). La montée en cadence de la production de la future usine PSA implique la création de milliers d’emplois directs et indirects.  La production et les sorties des premières voitures des chaînes de montage de PSA au Maroc sont programmées pour 2019.

 

 Retour de la Mehari…

De sources concordantes, l’usine de Peugeot Société Anonyme (PSA) au Maroc servirait de plateforme

 

industrielle pour la relance de la production de la fameuse Citroën Mehari. La voiture mythique a gagné sa notoriété depuis le long métrage des Gendarmes de Saint-Tropez (avec Louis de Funes). Un best-seller de la marque aux chevrons, produit entre 1968 et 1987 et vendu à près de 145.000 exemplaires. Ce modèle a, rappelons-le, été fabriqué essentiellement dans le site d’assemblage de Forest en Belgique.

 

Amin RBOUB

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc