Competences & rh

Idées/«Le sport, un formidable atout en entreprise»

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4528 Le 19/05/2015 | Partager

Nadia Ben Bahtane, directrice marketing et communication du groupe Intelcia: «Je suis convaincue que le sport ne peut qu’inspirer et contribuer positivement au développement personnel des managers»

A 36 ans, Nadia Ben Bahtane est une jeune cadre au top. Briller dans une discipline sportive ou percer dans le monde de l’entreprise, elle n’a pas eu à choisir. Elle s’est même appuyée sur ses valeurs sportives pour réussir une belle carrière professionnelle. En fin de compte, dans l’un ou l’autre des deux domaines, les mêmes qualités sont requises. C’est du moins ce que pense celle qui vient  d’intégrer le top 50 du classement «World’s Most Adventurous Open Water Woman». Du 19 au 21 mai à Barcelone, elle fera partie des invitées de la grande conférence de l’Union pour la Méditerranée (UPM) sur la participation des femmes à l’économie.
- L’Economiste: Vous êtes à la fois cadre en entreprise et sportive de haut niveau. Comment peut-on assurer les deux?
- Nadia Ben Bahtane:
La préparation de tout challenge sportif nécessite clairement de l’engagement et de la discipline, surtout pendant la durée de la préparation spécifique à l’épreuve. Etant maman de deux petites filles et cadre dirigeant du groupe Intelcia, il est clair qu’il a été parfois difficile de concilier ma passion, mes responsabilités professionnelles et mon rôle de maman, tout en accordant le temps nécessaire à chacun. Cela demande des efforts  d’organisation, de la détermination pour ne pas fléchir dans les moments difficiles et également l’adhésion et le soutien de ses proches. Maintenant, même si par moment c’est un exercice difficile, la pratique du sport est une source extraordinaire d’énergie, de vitalité et de sérénité qui permet de mener à bien tout le reste.
- Les valeurs sportives, qu’ont-elles apporté à votre carrière professionnelle?
- J’ai la chance de pratiquer le sport depuis longtemps. Et j’ai pu constater des similitudes entre le sport et le monde de l’entreprise. Faire du sport avec des challenges nécessite de se fixer des objectifs de manière régulière, d’apprendre à découvrir son potentiel mais aussi à connaître ses limites, de se donner les moyens d’y arriver et de planifier sa préparation. Personnellement, le sport m’a aidée en étant un exutoire positif de stress, et m’a permis de m’imprégner de valeurs qui me semblent essentielles. Quand on nage en eau libre, par exemple, on doit être capable de s’adapter lors d’une même épreuve aux changements de météo, de s’accrocher et de continuer même si on sort de sa zone de confort, ou si on rencontre des éléments source d’inquiétude. Enfin, le sport est important pour moi pour deux raisons essentielles, l’humilité qu’il vous rappelle surtout lorsque vous devez composer avec la nature et la richesse des expériences et le partage. Le sport m’a permis de faire des rencontres de personnes formidables de zones géographiques et d’horizons très différents. J’ai beaucoup appris grâce à la solidarité et le sens du partage que j’ai trouvé auprès d’autres sportifs.
- Le sport, est-ce un bon moyen de développement personnel pour les managers et chefs d’entreprises?
- Les valeurs nécessaires à la réussite dans le sport sont semblables à celles requises au sein d’une entreprise. La recherche de l’excellence, de la victoire grâce au jeu collectif, créer un climat de confiance au sein d’une équipe, garder ses coéquipiers ou son équipe motivés dans des situations d’adversité. Et surtout comme dans le sport, avoir de la passion vous permet de vous dépasser. Hegel disait à ce titre: «Rien de grand ne s’est fait sans passion».
On utilise souvent des images empruntées au sport (Buts du Barça et le jeu collectif, courses de Hicham El Guerrouj, combats de Mohammed Ali,….) pour illustrer ces valeurs dans le monde de l’entreprise, et à juste titre. Je suis convaincue que le sport ne peut qu’inspirer et contribuer positivement au développement personnel des managers qui sont amenés à motiver, à mobiliser comme des chefs d’équipes, à prendre des décisions parfois difficiles pour s’adapter à des changements d’environnement.
Et j’ai enfin une conviction profonde, que le sport peut aussi jouer un rôle primordial et très positif dans l’éducation. Les valeurs d’abnégation, de dépassement, de recherche d’excellence, de solidarité, ne peuvent pas être enseignées uniquement de manière académique…En revanche, elles peuvent clairement se transmettre à travers le sport.

Parcours

Passionnée des sports d’endurance, Nadia Ben Bahtane a été cette année la première marocaine à traverser le détroit de Gibraltar seule à la nage. En 2013, elle a été nominée parmi les femmes de l’année par la World Open Water Swimming Association. La jeune cadre compte à son actif plusieurs semi-marathons et marathons, ainsi que des courses de longue distance en eau libre. En parallèle, elle exerce depuis maintenant 15 ans dans le marketing et la communication. Diplômée de la business school de l’Iscae, Nadia Ben Bahtane a démarré sa carrière à Microsoft en 2000, où elle a enchaîné les postes de responsabilité. Elle a même reçu le «Microsoft Middle East and Africa Outstanding Achiever Award». En 2007, elle devient Marketing manager de Western Union, avant d’intégrer le groupe Logica en 2010. Nadia est depuis 2012 directrice marketing et communication du groupe Intelcia.

Propos recueillis par
Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc