×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

La Fed très attendue sur la hausse des taux

Par L'Economiste | Edition N°:4484 Le 17/03/2015 | Partager
Depuis 2006, elle n’a pas relevé le loyer de l’argent
Le comité de politique monétaire réuni mercredi 18 mars

Fin février, Janet Yellen, la présidente de la Fed a précisé qu’un premier resserrement du crédit n’interviendrait pas avant juin. Mais les analystes s’attendent à ce que son institution change sa position en annonçant une hausse des taux au cours des prochaines réunions. Du côté du taux de chômage aux Etats-Unis, il est tombé à 5,5% en février 2015

IL faudra attendre ce mercredi 18 mars pour savoir si la Réserve fédérale américaine (Fed) compte relever ses taux d’intérêt ou non. Ils sont maintenus proches de zéro depuis fin 2008 et n’ont pas été relevés depuis huit ans au moins.
La presse spécialisée parle du «plus grand virage monétaire que les Etats-Unis aient connu depuis la crise financière». Ils font aussi référence aux baisses des taux la semaine dernière par l’Inde, la Corée du Sud et la Thaïlande. Ces décisions pourront amener Janet Yellen, la présidente de la Fed, à temporiser (voir Les Echos France du 16 mars 2015). «Certes, la reprise économique aux Etats-Unis nécessite la remontée des taux d’intérêt de la Réserve Fédérale. Mais il ne faut pas oublier les facteurs nouveaux qui tirent vers le bas ces taux», tempère Patrick Artus, chef économiste chez Natixis(1) dont «le recul de la croissance potentielle nominale et la baisse des prix des matières premières ainsi que la faiblesse durable des taux d’intérêt à long terme dans la zone euro et au Japon». L’expert conclut que les taux d’intérêt à long terme aux Etats-Unis vont donc rester considérablement inférieurs à leur niveau dans le cycle de croissance précédent (2002-2008).
Le Comité de politique monétaire de la Fed se réunira donc mardi et mercredi et devra prendre des décisions en se basant sur deux facteurs: d’abord un marché de travail solide puis une inflation en baisse (0,2% sur un an). L’économie américaine a créé 295.000 emplois en février, ce qui a ramené le taux de chômage à 5,5%.
La banque centrale qui devra en principe divulguer de nouvelles prévisions économiques le 18 mars, est très attentive à la conjoncture extérieure. Elle suit de très près la remontée du dollar qui a gagné depuis le début de l’année 13% par rapport à l’euro. Ce qui reflète la vigueur de l’économie américaine mais aussi, la politique ultra-accommodante dans laquelle s’est lancée la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir l’économie.
Pour Artus(2), «il y a effectivement un risque que l’économie américaine, tout en restant dynamique avec de fortes créations d’emplois, ne baisse en niveau de gamme et donc, à moyen terme, continue à souffrir d’une croissance potentielle qui diminue et de salaires réels stagnants». L’expert énumère quelques points: le recul des prix du pétrole et du gaz naturel qui conduit à une baisse des investissements du secteur de l’énergie et des secteurs liés, donc à un recul de l’activité dans les biens d’équipement, puis  la stagnation de la taille, en termes d’emplois, du secteur des nouvelles technologies. A cela s’ajoutent la croissance tirée par les secteurs qui profitent des prix bas de l’énergie, et qui sont des secteurs de la «vieille économie» ainsi que le développement des emplois de services peu sophistiqués.


Fatim-Zahra TOHRY
(1) «Les facteurs qui limitent la hausse des taux d’intérêt à long terme aux Etats-Unis», une note économique de Natixis publiée le 13 mars 2015
(2) «L’économie américaine ne va-t-elle pas baisser en gamme?», publiée le 13 mars 2015

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc