×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Analyse/Des centres de proximité pour l’OCP

    Par L'Economiste | Edition N°:4431 Le 30/12/2014 | Partager
    Le programme de création de 5 unités lancé
    Une capacité d’accueil de 7.625 participants

    Outre les instituts près du siège de l’entreprise, certains offices développent des centres de formation de proximité proches de leurs ateliers et sites industrielles situés dans les différentes régions du pays. Le groupe OCP constitue un leader dans ce domaine. Il a lancé un programme de création de cinq centres de formation en compétences industrielles sur ses différents sites d’implantation au Maroc pour une capacité d’accueil de 7.625. A terme, ce programme permettra la création de 500 emplois. Un établissement est déjà opérationnel. Il s’agit du centre de compétence Chimie de Jorf Lasfar. Un autre similaire est prévu au niveau du site de Safi. A cela s’ajoutent les centres de compétence Mine de Khouribga et de Benguerir, et du centre de compétence Chimie et Mine de Laâyoune. Au programme, des formations portant sur les disciplines liées à l’industrie chimique et minière, relatives à l’HSE (Hygiène, sécurité, environnement), l’extraction, la production sulfurique et phosphorique, les engrais, la mécanique, l’électricité et l’instrumentation, est-il indiqué. Ces centres sont équipés d’outils pédagogiques adaptés et modernes, ce qui leur permet d’offrir des programmes de formation performants. Parmi ces outils pédagogiques, il convient de signaler notamment «l’e-Learning, les simulateurs, des ateliers techniques et des laboratoires d’essai». Selon la direction du groupe, ces formations sont dispensées, en premier lieu, au profit des collaborateurs de l’OCP. Les jeunes diplômés des établissements de formation professionnelle et des écoles d’ingénierie peuvent également bénéficier des prestations de ces centres. Ce qui va favoriser leur insertion dans le marché d’emploi. Les formations de ces établissements «peuvent également bénéficier aux entreprises soucieuses d’améliorer leurs compétences et leur compétitivité, ainsi qu’aux jeunes entrepreneurs désirant créer leur entreprise et nécessitant un accompagnement technique».
    N. E. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc