×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Carrefour Brésil se met aux couleurs locales

Par L'Economiste | Edition N°:4428 Le 25/12/2014 | Partager

En cédant à un acteur local 10% de son capital, Carrefour Brésil veut poursuivre son expansion dans son deuxième marché après la France.

Carrefour Brésil a cédé 10% de son capital pour plus de 525 millions d'euros à Abilio Diniz, ancien dirigeant d’un champion local de la distribution, Grupo Pao de Açucar, fondé par son père en 1948. Ce dernier a perdu le contrôle du groupe familial au profit de Casino depuis 2012. A l’époque, pour éviter la perte de contrôle, l’entrepreneur avait fait tout pour convaincre les principaux actionnaires de Carrefour d’un plan consistant à fusionner Grupo Pao de Açucar et Carrefour Brésil. Mais le projet n’a jamais abouti en raison de la résistance du groupe Casino, décidé à récupérer ce champion national de distribution.
La transaction valorise Carrefour Brésil à environ 6 milliards d'euros, un niveau inférieur aux estimations du marché établies sur la base de 9 milliards d'euros. Peninsula, la société d’investissement à travers laquelle la transaction a été réalisée, détient une option pour monter à 16% du capital dans un délai de cinq ans. Diniz bénéficiera de deux sièges au conseil d’administration de Carrefour Brésil. Il intégrera les comités stratégie et ressources humaines de la société.
A travers l’inclusion d’un acteur local dans son tour de table, le groupe français passe d’une dimension internationale à une dimension multilocale, multiformat et multicanale, explique son management. Il avait annoncé il y a plusieurs mois rechercher un partenaire local pour poursuivre son expansion dans son deuxième marché après la France.
Le management de Carrefour n’a pas donné de précisions quant à l'utilisation des produits de cette cession. Il a juste indiqué qu’ils permettront des investissements substantiels au Brésil dans la rénovation des supermarchés, le développement des formats de proximité et dans les prix.
Carrefour a réalisé l'an passé 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires au Brésil, où il compte 256 magasins: des hypermarchés, des supermarchés Carrefour Bairro, des supérettes Carrefour Express et des magasins de cash & carry Atacadao, son format le plus performant.
M.L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc