×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Fès-Tourisme
Les élections du CRT sur fond de tensions

Par L'Economiste | Edition N°:4428 Le 25/12/2014 | Partager
Les professionnels appelés à trouver un consensus avant le 26 décembre
Crise financière et de gestion au Conseil régional du tourisme
Les collectivités locales rassurent, elles vont mettre la main à la poche

Les professionnels du tourisme de Fès devront élire leur président ce 26 décembre. Bizarrement, à quelques jours du scrutin, et quatre ans après son mandat, Aziz Lebbar, président sortant du Conseil régional du tourisme (CRT), diffuse un communiqué incendiaire envers le bureau de son prédécesseur, ainsi que des collectivités locales. Un communiqué dans lequel il impute l'échec de sa mission aux dysfonctionnements du bureau précédent, dans lequel, rappelle-t-on, il occupait le poste de président délégué. Au cours de sa précédente fonction, il avait même voté le rapport moral et financier, sans réserve...! Pourquoi de telles révélations à la veille des élections qui piétinent depuis plus d'un an, sachant qu'elles pourraient se retourner également contre lui? Le CRT devait renouveler ses instances en décembre 2013, mais l'Assemblée générale élective a été reportée maintes fois, sans raison valable. De plus, le Conseil est plongé dans une véritable crise financière et de gestion.
Pour les finances, rappelons que ce sont les accusations de Lebbar à l’encontre de ses détracteurs politiques qui ont été fatales au CRT. En effet, dans des déclarations à la presse, Lebbar avait ouvert le feu sur les présidents des conseils élus. Pis encore, Lebbar et son rival Hamid Chabat, maire de la ville et SG de l’Istiqlal, en sont arrivés aux mains au Parlement, en octobre dernier. Conscients des méfaits de la guerre ouverte entre les deux hommes, les professionnels du secteur touristique ont tiré la sonnette d'alarme. Pour eux, dans un tel climat  de suspicion et d'animosité, le CRT ne peut bénéficier de la subvention communale. Un malheur n'arrivant jamais seul, l'ONMT a aussi suspendu les fonds pour la promotion de la destination en raison de l'expiration en décembre 2013 du mandat du bureau du CRT et qui n’a pas été renouvelé. Face à ce blocage, Mohamed Dardouri, wali de Fès, a décidé d’intervenir pour trouver un consensus. Ainsi, devait-il réunir les différents acteurs avant le 26 décembre afin de trouver un terrain d’entente dans l’intérêt de la destination.
Hamid Chabat a tenu, lundi dernier, à rassurer quelques professionnels du tourisme, principalement des présidents d’associations, sur la participation de son conseil à la promotion de la ville. L’ambition du maire est que l’ensemble des acteurs de l’industrie hôtelière puissent travailler en synergie et constituer un lobby qui défendra au mieux les intérêts de la destination.

La zone touristique Oued Fès relancée

En tout cas, le futur patron du CRT devrait donner une nouvelle impulsion à la promotion de la région. Et ce, à travers une dynamique centrée sur une revalorisation de tous les métiers du tourisme, qui nécessite le renforcement du transport aérien. A ce titre, la compagnie low cost Transavia desservira Fès et Casablanca à partir de l'été 2015. «La compagnie franco-néerlandaise va ouvrir 3 nouvelles lignes au départ de Paris Orly. Ce qui devrait pousser la RAM à repenser ses tarifs pour être compétitifs», souligne Driss Faceh, candidat à la présidence du CRT. Enfin, s’agissant de la capacité litière, Mohamed Dardouri, wali de Fès-Boulemane, annonce la relance imminente du projet  de la zone touristique Oued Fès. «La CDG, initiatrice du projet, devrait y construire 40 villas, consacrer 30 millions de DH pour l'aménagement d'un club house, et offrir gratuitement les lots de terrains dédiés à l’hôtellerie aux chaînes internationales», conclut le wali.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc