×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Abdellatif Kabbaj: «Le secteur veut reprendre sa place»

Par L'Economiste | Edition N°:4428 Le 25/12/2014 | Partager

Abdellatif Kabbaj, président de la CNT

- L’Economiste: Vous avez de nombreux chantiers. Par où commencer?
- Abdellatif Kabbaj: Notre objectif est de relever le secteur. Nous voulons lui redonner sa place dans l’économie nationale. Nous commencerons d’abord par réactiver en urgence les projets d’investissement en suspens, notamment l’exécution du plan Azur. C’est la priorité des priorités. Il n’est pas normal que nous nous retrouvions en 2015 avec une seule station balnéaire, malgré tous les engagements pris dans la Vision 2020.

- C’est le modèle qui n’a pas marché?
- Le modèle est bien mais on a mal priorisé les sites. On aurait dû commencer par les stations du Sud. Saïdia, en l’occurrence, est plombée par la courte saisonnalité des remplissages. Nous avons besoin de saisonnalités de 9 à 10 mois pour rentabiliser les investissements.
- L’effet Quai d’Orsay est dépassé?
- Nous en avons souffert et la destination en a pris un coup. Les autorités françaises ont heureusement pu rectifier le tir. Mais la perception reste dans la tête du touriste français. En collaboration avec l’ONMT, nous sommes en train de faire le maximum pour communiquer sur la destination.

- Le transport reste stratégique. Qu’en est-il de l’aérien?
- On est encore loin du plein potentiel. Nous sommes sur 360/semaine sur Marrakech, alors que la destination a besoin de 500/semaine pour réaliser 60% d’occupation. Nous sommes loin du compte, mais on se bat. Il faudrait que les compagnies aériennes fassent davantage confiance à la destination. Nous ne sommes pas bien servis par la RAM, par exemple, sur les prix et la ponctualité.
Propos recueillis par S. F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc