×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4426 Le 23/12/2014 | Partager

    • L’inflation à moins de 1%
    Cette fin d’année, le taux d’inflation s’est établi à 0,4%. Il résulte de la baisse de 1,3% des produits alimentaires combinée à la hausse de 1,7% des autres articles et services consommés. Les fortes augmentations, relevées sur les onze premiers mois, ont été enregistrées par l’enseignement (3,4%), le transport (2,7%), le logement (2,3%) et l’habillement (2,2%). Ces variations placent la ville de Fès en tête des cités les plus chères : 1%. Trois autres villes dépassent la moyenne nationale. Il s’agit de Marrakech, Safi et Dakhla. A.G.

    • Pourparlers en cours dans la sidérurgie
    La Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME) et Maghreb Steel se sont réunis le 18 décembre à Casablanca pour aborder les problèmes dont souffrent les industriels membres. La rencontre intervient dans un contexte marqué par l’instauration d’un bouclier antidumping au profit de Maghreb Steel. Il vise les importations de tôles originaires de la Turquie et de l’UE. Un comité stratégique sera incessamment créé. La Fimme va désigner ses représentants et proposer un agenda pour les discussions. Ses membres devront communiquer au préalable leurs doléances. F.F.

    • Affaire Drapor: Audition des témoins
    Le tribunal correctionnel de Casablanca entame, le mercredi 24 décembre, l’audition des témoins liés à l’affaire Drapor. Il s’agit principalement des salariés (témoins à charge) de l’entreprise de dragage des ports et de l’expert judiciaire (finance) Mohamed Kabaj. Le procès porte sur l’abus de biens sociaux, abus de confiance, faux et usage de faux, atteinte au système automatisé de traitement des données… En principe, une confrontation entre prévenus et témoins à charge doit se tenir. Ce procès intervient suite à la plainte déposée par le président du conseil de surveillance, Lahcen Jakhoukh, contre des membres  de sa famille et d’anciens collaborateurs. F.F.

    • Inspection chez les notaires!
    Des contrôles à l’échelle nationale. L’un est mené par les parquets des cours d’appel, l’autre par l’Ordre national des notaires. A Rabat, qui compte plus de 160 notaires, les inspections ont démarré début 2014, assure Amine Zniber, président de l’Ordre régional. Du côté de Casablanca, Me Abdellatif  Yagou, révèle que des vérifications concomitantes ont été menées depuis octobre 2014 par les substituts du procureur général du Roi et le conseil régional. Mohammedia, Benslimane, Bouznika sont déjà contrôlées. Après Bouskoura et Sidi Maârouf, une inspection est en cours depuis hier, 22 décembre, à Casablanca-centre. Elle concerne 95 cabinets d’études. A ce jour, 20% des 500 notaires casablancais ont été contrôlés: fonds des clients à déposer chez la CDG, registres des actes notariaux… Une 2e opération est prévue pour mars 2015 à Casablanca. Celle-ci concentre le plus grand nombre de notaires. Elle est suivie par Rabat, Marrakech, Tanger… F.F. 

    • Contribution libératoire: l0 milliards de DH d’avoirs déclarés
    A sept jours ouvrables du dernier délai pour l’amnistie, le volume des déclarations sur les avoirs détenus à l’étranger par les résidents nationaux ont dépassé les 10 milliards de dirhams. Les déclarations se sont accélérées au cours des dernières semaines puisqu’en septembre dernier, les avoirs déclarés ne dépassaient guère les 2 milliards de dirhams. H.E.

    • Quel traitement pour les binationaux?
    Pourria Amirshahi, député (PS) des Français de l’étranger (Maghreb/Afrique de l’Ouest), vient d’interpeller François Hollande sur les avoirs détenus par les Franco-Marocains résidant au Maroc. Le député souhaite que cette catégorie soit exclue de la contribution libératoire. Sauf que le Maroc ne reconnaît pas la double nationalité. En fait, l’amnistie ne s’applique qu’à la «partie marocaine» des biens détenus à l’étranger par les binationaux ayant leur résidence fiscale au Maroc. H.E.
    • Recrutement de médecins: Le concours en région
    Comme promis par El Haussaine Louardi, ministre de la Santé, le concours pour le recrutement de médecins et d’infirmiers sera désormais décentralisé. Les 384 postes budgétaires (103 médecins et 225 infirmiers) non pourvus en 2014 dans la fonction publique feront l’objet d’un examen par région au début de l’année prochaine. H.E.
    • Un marocain parmi les meilleurs analystes de Wall Street
    Youssef Squali reçoit son cadeau de Noël avant l’heure. L’expert analyste de Cantor Fitzgerald figure dans le peloton de tête des meilleurs analystes financiers de Wall Street en 2014. Il est sacré 2e dans le classement du groupe américain «Top Rankers». Il a été élu aussi meilleur analyste financier Internet et Media des réseaux sociaux en janvier dernier par Bloomberg. Squali est un ancien du lycée Moulay Youssef à Rabat. A. Lo

    • Fondep-Salaf Al Baraka change de nom
    Fondep-Salaf Al Baraka change de dénomination. La spécialiste de microcrédit se nommera désormais Al Baraka. La fondation a réalisé plusieurs performances sur les dix premiers mois de l’année. Elle a financé plus de 150.000 nouveaux clients cette année. Ce qui représente un portefeuille d’actifs de plus d’un milliard de DH. Malgré un contexte économique difficile, les portefeuilles à risque se sont réduits de moitié à 3,7% à fin octobre 2014. A. Lo

    • Smit: 2 milliards de dollars engagés en 2014
    La Société marocaine d’ingénierie touristique (Smit) boucle l’année avec un volume d’engagements global de 2 milliards de dollars (près de 19 milliards de DH) d’investissement. Ce montant porte à 7 milliards de dollars (environ 62 milliards de DH) les engagements de l’organisme depuis le lancement de la Vision 2020. Le travail de structuration des principales destinations touristiques balnéaires, piloté par la Smit depuis 3 ans, a connu quelques avancées. Parmi les projets phares: l’achèvement de travaux d’aménagement et la mise à niveau de la cité balnéaire de Founty, l’ouverture des premières composantes d’animation touristique de l’éco-resort balnéaire de Taghazout,  ainsi que l’ouverture
    de la station Lunja Village avec une capacité d’hébergement de 7.000 lits environ. S.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc