×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Prix de L’Economiste de la recherche
Les gagnants de la 10e édition

Par L'Economiste | Edition N°:4425 Le 22/12/2014 | Partager
Compétition serrée cette année
Bon cru pour les ENCG

Le groupe-Eco Médias a primé le mérite. Après plusieurs jours,

p

le suspense a été levé, vendredi 19 décembre, sur les gagnants de la 10e édition du «Prix de la recherche en économie et gestion». Une distinction qui encourage les jeunes lauréats qui jettent un regard neuf sur la recherche et l’innovation. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si c’est Kamal Oudrhiri, ingénieur marocain émérite de la NASA, qui a été invité à animer une conférence sous le thème: «Marocains dans l’espace». Lors de son exposé qui a captivé l’intérêt de l’assistance,  le Planetary Radio Scientist a donné quelques pistes sur ce qui devrait conditionner tout projet de recherche : le travail, l’audace et l’innovation (voir page ci-contre). «Dans un avenir très proche, les scientifiques nationaux, s’ils travaillent dur, seront capables de fabriquer un satellite marocain», affirme Oudrhiri. Le Maroc détient les plus grandes réserves mondiales de phosphate. Or, selon Kamal Oudrhiri, ce minerai constitue 75% des batteries lithium. Les industriels marocains pourraient utiliser les phosphates pour développer la fabrication de ce type de piles.

La recherche constitue donc la planche de salut pour sortir du sous-développement et dégager de nouvelles pistes de croissance économique.En primant des travaux universitaires opérationnels, le groupe Eco-Médias apporte sa pierre à l’édifice de la recherche scientifique.
Pour cette année, le jury a dû départager trois travaux sur une quarantaine, ce qui s'est traduit cette année par une compétition serrée et un bon cru pour les ENCG. Le critère de sélection a d’abord porté sur l’originalité de l’approche, la pertinence du travail de recherche et son caractère pratique. Les gagnants du prix de L’Economiste pour 2014 sont Majda El Agy, Ismaïl Badraoui et Boutayna Ibn Cheikh, respectivement dans les catégories Doctorat, Master et Licence/bachelor.

Portrait des primés

c

Catégorie Doctorat Majda El Agy

Professeur à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de l’Université Cadi Ayyad (Marrakech), Majda El Agy a rédigé une thèse de doctorat sur «la contribution de l’accompagnement du succès entrepreneurial: Cas de créateurs d’entreprises de la région Souss-Massa-Drâa. «En tant que professeur universitaire, le prix de L’Economiste constitue pour moi un début dans la production scientifique et me donnera une plus grande motivation pour mieux explorer la problématique de la recherche. Je travaillerai de manière à proposer des solutions nouvelles à la problématique de l’accompagnement des chefs d’entreprise», déclare Majda El Agy.

 

l

Catégorie Master Ismaïl Badraoui

Pour son travail de fin d’études en master, Ismaïl Badraoui, s’est intéressé au secteur des coopératives et de l’économie solidaire. Son sujet de mémoire s’intitule «Intégration verticale de la chaîne de valeur : Opportunités et limites pour les coopératives dans le plan Maroc Vert».  «Quand on participe à ce type de compétition, surtout avec la qualité du jury qu’il y a derrière, on ne s’attend pas à être primé, d’autant plus que le nombre de candidats était élevé. Ce prix sera pour moi un tremplin très important et une valeur ajoutée sur mon CV», déclare-t-il.

 

a

Catégorie Licence/Bachelor Boutayna Ibn Cheikh

Dans la catégorie Licence/bachelor, Boutayna Ibn Cheikh était la seule candidate nominée et primée. Son travail de recherche portait sur «L’identification du profil de l’entrepreneur marocain».
«Ce prix constitue pour moi une ouverture tant au niveau national qu’international, d’autant plus que je suis encore étudiante en master 2 et toujours dans le domaine de l’entrepreneuriat. C’est un label qui me différencie d’autres étudiants qui ont suivi le même cursus que moi».

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc