×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fès: Des pharmaciens retournent en classe

    Par L'Economiste | Edition N°:4424 Le 19/12/2014 | Partager
    Des sessions de formation à leurs besoins spécifiques et concrets
    Les partenaires : la Chambre syndicale des pharmaciens d’officine et les laboratoires Sothema

    Elargissement de l’offre, développement de nouvelles activités, augmentation accrue de la concurrence, exigences croissantes du consommateur, … la pharmacie d’officine est aujourd’hui à la croisée des chemins, entre profession de santé et commerce classique. Relais entre le médecin et le patient, le pharmacien est contraint de réévaluer son rôle. Outre le conseil et la vente, il achète les produits, gère les stocks, manage une équipe, tient sa comptabilité et surveille son chiffre d’affaires. Plus que jamais, le pharmacien d’officine est devenu un chef d’entreprise. Pour l’initier aux outils du mangement, la Chambre syndicale des pharmaciens d’officine de Fès (CSPOF) a organisé, du 10 au 12 décembre 2014, des sessions de formation, sous le thème «pharmacien, manager de son officine». Au total, 120 pharmaciens de la place ont profité de ce programme, tenu en partenariat avec les laboratoires Sothema. Assurée par professeurs de l’école de management (ESCA), la formation comprenait trois volets. Le premier est axé sur la «gestion de la rentabilité de l’officine», articulé sur l’état financier de l’officine, son fonds de roulement et sa trésorerie nette. Les pharmaciens y ont étudié également la gestion des stocks et le pilotage de l’officine (tableau de bord de la gestion, les indications de gestion).
    Le deuxième volet a abordé le coté environnement de l’entreprise (structures et choix d’une organisation – orientation client). Le dernier axe a concerné «l’approche client» et s’est attelé aux fondamentaux de l’accueil et quelques techniques de vente. En outre, les pharmaciens ont bénéficié d’un atelier de coaching sur la «découverte de soi-même, être en phase avec soi-même et canaliser ses émotions et maitrise de soi». Pour Hassan Ataiche, SG de la Chambre syndicale des pharmaciens d’officine de Fès, «cette formation est tombée à point nommé avec la politique de la baisse et le nouveau régime des prix entamé le 9 juin dernier (passage PPM/PPV) et leur répercussion sur la comptabilité et la gestion de la pharmacie». Même son de cloche pour Abdelilah Lafhal, chargé de la formation continue aux laboratoires Sothema, pour qui «les sessions de formation sont initiées depuis mai 2014 auprès de plus de 420 pharmaciens de Casablanca, Rabat, Settat, Oujda, Berkane, Tanger et Fès». «Elles répondent aux besoins spécifiques et concrets du pharmacien gestionnaire», conclut-il.


    De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc