×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tourisme de montagne
    L’oriental soigne ses atouts

    Par L'Economiste | Edition N°:4423 Le 18/12/2014 | Partager
    L’arrière pays et ses sites historiques exploités pour offrir un nouveau visage de la région
    Passages sécurisés et mécanisés pour la grotte des chameaux
    29 MDH pour consolider l’attractivité touristique de Zegzel et Tafoughalt

    La grotte du chameau, classée patrimoine national depuis 1951 a dû attendre 2014 pour être aménagée

    Berkane mise sur la diversification de son offre touristique pour accompagner le développement du balnéaire. Et pas mieux que la journée internationale de la montagne, célébrée le 11 décembre dernier pour sensibiliser à la valorisation des atouts dont dispose la province. Deux activités ont été tenues à cette occasion. Inauguration de la nouvelle monture de l’intérieur de la grotte des chameaux et l’organisation d’une journée d’étude autour des spécificités archéologiques, paysagères et touristiques des montagnes de Bni Znassen. Elle a aussi ciblé «l’agriculture bio» puisque la journée mondiale de la montagne est organisée cette année sous le thème de l’Agriculture montagnarde. Les communes de Zegzel et Tafoughalt sont célèbres pour les qualités nutritives et gustatives de leurs produits de terroir.
    Ces deux activités initiées par le Conseil provincial du tourisme (CPT) et la province de Berkane avaient comme objectif l’implication des acteurs associatifs, chercheurs, professionnels et collectivités locales dans la valorisation des circuits de montagne et les gites de l’arrière pays. Des ambitions qui cadrent avec le contrat programme du développement touristique rural pour lequel 29 millions de dirhams ont été débloqués. Trois partenaires se sont associés à cette fin: la commune de Tafoughalt, le CPT et l’Agence de l’Oriental. Les premiers travaux ont été lancés et ont concerné la réalisation d’un circuit mécanisé pour une visite guidée à l’intérieur de la grotte des chameaux. Quatre millions de DH ont été débloqués pour cette réalisation qui sera ouverte au public en juillet prochain une fois les travaux d’aménagement externes achevés. «Toute destination qui n’offre pas d’activités ludiques, festives, culturelles et sportives sera négligée par les touristes au profit d’autres destinations mieux organisées. Et c’est pour répondre à cette exigence que le CPT agit pour la valorisation de l’arrière pays et pour compléter les actions réalisées à Saïdia», confie à L’Économiste Youssef Zaki, président du CPT.
    Commentant l’inauguration du circuit interne de la grotte du chameau, Abdelhak Haoudi, gouverneur de la province de Berkane, a mis l’accent sur l’importance de la montagne qui constitue une source naturelle jouant des rôles écologique, biologique et socio économique. Il a aussi insisté sur la nécessité d’impliquer l’ensemble des intervenants, particulièrement le privé, pour assurer sa rentabilité et son développement durable. Il a par ailleurs annoncé un ensemble de projets pour améliorer la situation des habitants de ces zones. Des actions qui nécessitent des programmes ciblés en matière de renforcement et d’ouverture de routes, généralisation de l’électricité et l’eau potable, création de l’emploi et des activités génératrices de revenus, le développement du tourisme de montagne et solidaire…Reste à moderniser les conditions d’accueil aux visiteurs de ces sites pour les rentabiliser davantage. Une tâche confiée à une commission locale constituée du CPT le Centre régional d’investissement, la province de Berkane. Elle a pour mission de faciliter les procédures d’investissement aux professionnels du secteur touristique.

    L’agriculture montagnarde: un levier de croissance

    La Journée internationale de la montagne a été célébrée cette année sous le thème «Agriculture montagnarde» pour sensibiliser à l’importance du développement durable des montagnes et son impact direct sur les populations locales. Les thématiques débattues lors cette journée ont été animées par des chercheurs universitaires et professionnels des activités montagnardes. Ils ont insisté sur l’importance de fédérer les approches novatrices aux actions entreprises pour valoriser les potentialités hydriques, éco-touristiques et agricoles. Le but étant de sensibiliser les habitants de ces régions aux rôles que joue les montagnes dans la sauvegarde des atouts écologiques et économiques qui font la spécificité des montagnes de Bni Znassen. Une chaîne qui s’étale sur 8.300 hectares est constituée de 57 espèces d’arbustes et 107 espèces d’animaux.

    De notre correspondant,
    Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc