×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Agadir/Sécurité: Exercice de gestion de crise

    Par L'Economiste | Edition N°:4421 Le 16/12/2014 | Partager
    Evaluation du système sécurité de l’aviation civile
    Une opération initiée par l’ONDA

    «Aga02» est un scénario qui met en scène une situation fictive sans aucune référence à des groupes terroristes existants ou à une situation connue

    Une bombe qui éclate, des voyageurs pris en otage dans la salle d’embarquement et dans un avion au sol, des terroristes armés et cagoulés, les responsables en état d’alerte, les familles venues aux nouvelles … Tous les ingrédients nécessaires pour une simulation d’acte terroriste à l’Aéroport Al Massira. Nom de code: «Aga02». Objectif, évaluation du système de sûreté de l’aviation civile, au niveau de cette plateforme aéroportuaire, dans l’optique de son amélioration. C’est ainsi qu’un scénario basé sur des événements chronologiques, connu seulement de l’équipe chargée de la préparation, s’est déroulé jeudi dernier, mettant tout le monde à l’épreuve. Ainsi, la réactivité des partenaires appelés à intervenir en cas d’urgence à l’aéroport et la relation avec les médias a été testée. C’est le cas des représentants des différents organismes concernés par la chaîne de sûreté. Notamment, ONDA, RAM, DGSN, Gendarmerie Royale, Douane, FRA, Services de santé, Protection civile,… Ainsi que les autorités locales de la ville d’Agadir qui ont également participé à cet exercice, initié par l’ONDA. Celui-ci s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des exigences du Programme national de sûreté de l’aviation civile et des recommandations de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).
    «Cette opération nous permet d’évaluer le travail d’une équipe de gestion de crises et l’efficience de la chaîne de commandement des différents intervenants, ainsi que le bon fonctionnement du Centre directeur des opérations d’urgence (CDUO) et le plan de gestion de crises de l’aéroport», a déclaré Hamid Moqaddem Directeur du Pôle d’exploitation aéroportuaire (ONDA). Les responsables ont aussi tenu à préciser qu’ « Aga02 » est un exercice qui met en scène une situation fictive sans aucune référence à des groupes terroristes existant ou à une situation connue.
    Pour rappel, «Aga02» fait suite aux six précédents exercices de type général. A savoir, «Roco1» organisé à l’aéroport Mohammed V en mai 1998, «Roco2» à Agadir Al Massira en mai 2000, «Roco3» à Fès Saiss en juin 2005,  «Tingis01» réalisé à l’aéroport de Tanger Ibn Battouta le 27 mai 2009. Et aussi, «Menara 01» réalisé à l’aéroport Marrakech Menara en juin 2011 et» Safexo0»  réalisé à l’aéroport Mohammed V.
    De notre correspondante,
    Fatiha NAKHLI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc