×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

La Chambre de commerce de Rabat célèbre son centenaire

Par L'Economiste | Edition N°:4416 Le 09/12/2014 | Partager
Une occasion pour dresser le bilan des réalisations
Et également de lancer le débat sur le rôle des ces chambres au Maroc

La chambre de commerce de Rabat figure parmi les premières créées au Maroc par le protectorat en 1914

Casablanca et Rabat étaient les premières villes au Maroc dotées de Chambre de commerce avec l’arrivée du protectorat. Celle de Rabat a été créée il y a près d’un siècle et précisément le 30 juin 1914. Pour célébrer ce centenaire, la direction de la Chambre a programmé une série d’activités diversifiées. Dans ce cadre une conférence a été organisée vendredi dernier avec la présence de Latifa Ech-Chihabi, SG du ministère de l’Industrie et du Commerce. Une rencontre qui avait pour thème «les Chambres de commerce, d’industrie et des services au Maroc et les défis à relever». Unanimité chez la majorité des intervenants sur le rôle joué par les commerçants dans la lutte contre le protectorat ainsi que dans le développement du pays après l’indépendance. La Chambre de Rabat a été derrière la réalisation de plusieurs projets importants au niveau de la région durant, est-il rappelé. Il s’agit à titre d’exemple la création d’une filiale de la Banque Populaire à Rabat et la construction du pont sur le Bouregreg ainsi que l’équipement et l’extension de l’aéroport de Rabat-Salé. Sans oublier l’implication dans la mise en place de structures dédiées à la formation et aux règlements de litiges dans les domaines du commerce et d’industrie. La célébration du centenaire a été également une occasion pour soulever les défis à relever en vue de renforcer le rôle des chambres au niveau de leur environnement social économique. «Selon la nouvelle loi de 2103 relative au statut des chambres, ces dernières devraient être consultées par les différents départements ministériels lors de la préparation de leurs projets», rappelle Ait Slimane, président de la Chambre de Rabat. Or selon lui cette disposition n’est pas toujours respectée. Il avance à ce titre l’exemple de l’organisation des foires de commerce par la commune et les autorisations accordées par cette dernière pour l’ouverture des locaux de commerce. Pour renforcer le rôle des Chambres de commerce et d’industrie, il faut revoir les textes en vigueurs en les adaptant à l’esprit de la nouvelle constitution, recommande de sa part Mohamed Boujida, ex-président de Chambre à la Cour des comptes. Pour lui, on relève une ambiguïté dans le statut des Chambres qu’il faut clarifier. S’agit-il d’un établissement public administratif ou plus tôt dédié aux secteurs de commerce, de l’industrie et des services? Sur ce volet, Boujida soulève le poids de la tutelle exercée par trois départements ministériels sur les Chambres (Intérieur, commerce et finances). Il recommande donc un peu de souplesse dans le fonctionnement des chambres avec un contrôle à priori. Il y aussi le manque de moyens humains et financiers. «Près de 90% de notre budget est consacré au personnel », précise Ait Slimane. «Comment donc peut-on réaliser ou contribuer à la réalisation de projets au niveau de la région , s’interroge-il.
Noureddine EL AISSI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc