×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Economie

    Forum Chine-Maroc «Notre partenariat, foncièrement triangulaire»

    Par L'Economiste | Edition N°:4410 Le 01/12/2014 | Partager
    Comment le président du GPBM voit les relations sino-marocaines
    Banques, entreprises, gouvernements: Trois acteurs-clé de cette dynamique

    Othman Benjelloun président du GPBM
     

    LA Communauté bancaire que j’ai l’honneur de présider est extrêmement heureuse d’être associée à ce Forum économique Chine-Maroc et affirme, à l’instar de son homologue chinoise, sa détermination à conjuguer ses efforts avec les autorités publiques et la communauté des entreprises respectivement marocaines et chinoises afin de promouvoir un partenariat multidimensionnel entre: «la Nation de la Grande Marche» et la «Nation de la Marche Verte», entre nos deux pays qui, en dépit de l’éloignement géographique ont su, au cours des siècles, maintenir des liens économiques et culturels réguliers et croissants, entre des pays partageant bien des valeurs, dont celle fidélité à la mémoire et à l’histoire ainsi qu’un profond respect pour la souveraineté et l’intégrité territoriales.
    Notre partenariat, Mesdames, Messieurs, est foncièrement «triangulaire», en ce qu’il associe les gouvernements, entreprises et banques. La «triangularité» nous semble être le «maître-mot» qui caractérise la dimension stratégique, en même temps que géographique de notre partenariat.
    En effet, à la confluence des voies et des cultures atlantiques, européennes, africaines et arabes, le Maroc apparaît tout indiqué pour représenter une plateforme, mieux, une plaque-tournante pour les relations sino-marocaines, sino-africaines, sino-européennes, sino-atlantiques ou encore, sino-arabes!.
    De par l’intitulé des sessions de travail de notre Forum, l’on relève déjà les opportunités concrètes que peuvent saisir les entreprises chinoises qui se tournent vers le Maroc, que ce soit : dans l’agriculture ou l’agro-industrie, l’énergie ou les mines - plus particulièrement les énergies renouvelables, solaire ou éolienne -, l’industrie et la technologie, les infrastructures et logistique, ou encore le tourisme, grâce aux innombrables projets issus des divers plans sectoriels.
    Dans ce contexte, notre responsabilité en tant que banquiers chinois et marocains est décisive. Autant que des bailleurs ou des structurateurs de projets, nous jouons, chez nous au Maroc, le rôle de précurseurs: «ceux qui montrent le chemin» et qui «ouvrent la voie». La nature même de nos activités, l’aura, la crédibilité et la solidité attachées à nos métiers bancaires, nous prédisposent pour ce rôle important.
    Notre sentiment, Mesdames, Messieurs, est que les communautés bancaires de nos deux pays doivent donner l’exemple : L’exemple d’un partenariat bancaire exemplaire!.
    Nous devons envisager d’établir des liens plus structurels parmi nous à travers des initiatives fortes, en même temps qu’elles peuvent être symboliques, des initiatives qui peuvent aller jusqu’à des prises de participations capitalistiques.
    Investir dans la Banque au Maroc, c’est investir au Maroc certes, c’est aussi investir dans le territoire africain. C’est investir dans une volonté et une action de long terme, celle qui fait participer nos établissements à la bancarisation des populations de leurs pays d’implantation en Afrique. C’est investir dans des Institutions qui œuvrent à l’élargissement de l’accès au financement de franges diversifiées des populations à travers leur continent.
    Le bien fondé de sceller des partenariats forts entre banques marocaines et chinoises est d’autant plus prégnant que grâce à la conjugaison des volontés et le travail mené entre les autorités politiques,  règlementaires et la communauté financière, le Maroc a forgé une ambition pour sa capitale économique, en l’érigeant en tant que hub financier pour l’Afrique. Cette ambition, son programme s’intitule Casa Finance City dont notre Forum parlera également.
    Le fait que, issue du public ou du privé, notre délégation économique soit toujours unie et rassemblée, parlant un seul et même langage, en dépit de la diversité de ses représentants, est un témoignage éloquent de l’environnement de liberté, dont elle jouit et qui lui permet de prospérer, un environnement de sérénité et de stabilité politique qui transcende  les frontières sectorielles, les clivages partisans et les générations.
    Ce rassemblement est symbolisé par une Autorité suprême qui trace la vision et imprime le tempo de notre cheminement vers le progrès et le développement, au Maroc et dans les contrées où il investit, Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
    Notre credo sinophile et africain, nous l’avons toujours proclamé, à travers notamment comme précurseur, une des banques du paysage économique marocain, BMCE Bank, dont je m’honore d’être le président. En effet, elle a investi en Afrique subsaharienne, il y a plus d’un quart de siècle, et inauguré une présence à Pékin, il y a plus d’une quinzaine d’années. Une autre implantation sous forme de succursale à Shanghai étant programmée pour 2015.
    Des initiatives marquantes sont, par ailleurs, prises par deux autres grandes banques marocaines, Attijariwafa bank et Banque Centrale Populaire, en Afrique et en Asie.
    Je suis convaincu, Excellences, Mesdames et Messieurs, que par la multiplication de ces initiatives et la conjugaison de nos efforts bilatéraux- Marocains et Chinois du monde économique et financier, notamment, nous parviendrons à recueillir le dividende économique et social d’un capital historique immémoriel d’amitié, de sympathie et de respect mutuel entre la République populaire de Chine et le Royaume du Maroc.

    Par Othman BENJELLOUN

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc