×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Label’Vie veut financer son plan de développement

    Par L'Economiste | Edition N°:4402 Le 19/11/2014 | Partager
    Elle compte lever 1,5 milliard de DH
    La souscription est ouverte du 25 au 27 novembre

    Le programme de développement du distributeur agroalimentaire mobilisera une enveloppe d’investissement de près de 1,1 milliard de DH. Le groupe vise, à travers ce plan stratégique, à étendre son réseau de magasins de 59.000 m² à horizon 2016 (15.000 m² pour Carrefour Market, 20.000 m² pour Carrefour Hypermarché et 24.000 m² pour Atacadao)

    Label’Vie passe de nouveau par le marché de la dette privée. La société de distribution compte lever pas moins de 1,5 milliard de DH. La levée de fonds viendra renforcer le programme de développement de la filiale de Carrefour. Laquelle prévoit un plan d’investissement de plus d’1 milliard de DH sur les deux années à venir. Les préoccupations de l’entreprise concernent essentiellement l’extension de son réseau de magasins. La direction espérait atteindre une surface de vente de plus de 149.000 m² à fin 2014. Le groupe souhaite élargir son réseau de 22.000 m² en 2015, jusqu’à 37.000 m² en 2016. Pour ce faire, une enveloppe de 595 millions de DH sera consacrée à l’extension de Carrefour Market. 258 millions de DH seront dédiés au renforcement du réseau de Carrefour Hypermarché. Quant à l’extension des magasins Atacadao, il lui sera consacré un montant de 261 millions de DH. Outre le financement de son programme de développement, le distributeur vise la reconfiguration de sa dette, notamment l’encours de sa dette privée.
    Ce plan stratégique contribuera particulièrement à la hausse des résultats financiers du groupe. Le chiffre d’affaires, estimé à 6 milliards de DH à fin 2014, augmenterait de plus de 22% en 2015. Les revenus devraient même atteindre près de 9,5 milliards de DH à fin 2016, selon la direction du groupe. Ce dernier vise également un résultat net de 42 millions de DH en fin d’année. Les hausses seraient plus significatives sur les deux prochaines années. Les bénéfices vont quasiment tripler en 2015 (115 millions de DH) et poursuivre leur progression à 173 millions de DH en 2016.
    Cet emprunt s’adresse à trois types d’investisseurs. Cela concerne, entre autres, les détenteurs d’obligations émises par la société pour les anciens emprunts obligataires (500 millions de DH en 2010 et 400 millions de DH en 2011), les porteurs des billets de trésorerie existants émis récemment par Label’Vie pour le montant de 800 millions de DH, ainsi qu’aux investisseurs de droit marocain souhaitant souscrire à cette nouvelle émission. L’opération se décompose en huit tranches. L’émission a été donc répartie en 8 tranches (4 cotées et 4 non cotées). Pour celles d’une maturité de 5 ans, le taux fixe s’établi à 4,60%. Le taux variable ressort pour la première année à 4,01%. Les tranches d’une maturité de 7 ans seront assorties d’un taux fixe de 4,95% et d’un taux révisable de 4,16%. Les souscriptions s’étalent sur 3 jours à compter du 25 novembre 2014.


    A.Lo

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc