×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:4399 Le 13/11/2014 | Partager

■ Un château de sable de 12 mètres de haut!

Incroyable mais vrai. Un château de sable de près de 12 mètres de haut vient d’être sculpté par l’artiste américain Rusty Croft au centre de Niteroi, la ville située de l’autre côté de la baie de Rio, qui veut le faire entrer dans le Guinness des records. Même s’il pleut, le château en question restera entier car il a été conçu pour résister aux intempéries. Mais sa durée de vie sera courte. En effet, après avoir reçu une équipe du livre Guinness des records, l’œuvre de Croft sera démolie. D’après le quotidien O Dia, l’initiative a pour origine deux entreprises américaines qui souhaitaient populariser leurs marques sur le marché brésilien. La province de Niteroi a été choisie quant à elle pour la beauté du site et de la vue.

■ Il met en vente son dernier cheveu!
Les cheveux sont une fierté pour la gente masculine. Lorsque les hommes perdent leurs cheveux ou commencent à avoir des cheveux blancs, c’est un drame! L’on fait des pieds et des mains pour que ca ne devienne pas trop apparent. C’est ainsi avec une grande fierté qu’un internaute a décidé de mettre en vente sur le site Le Bon Coin son dernier… cheveu! Ce dernier a intitulé l’annonce en question «Dernier Cheveu». «Couleur claire, type caucasien, long 18 cm plus ou moins frisé. Rais de port en plus», peut-on lire dans le texte de son annonce. Le cheveu est vendu à un euro symbolique!

■ Un vélo qui dépasse la vitesse d’une Ferrari !
François Gissy a réalisé un nouveau record du monde en atteignant il y a quelques jours la vitesse stratosphérique de 333 km/h à… vélo ! Selon le Corse Matin, ce français de 32 ans ne roulait évidemment pas avec un vélo traditionnel sur le circuit Paul Ricard du Castellet dans le Var.
L’homme, qui a battu son propre record du monde qui était de 263 km/h en 2013, a en fait pris place sur un vélo-fusée mis au point par l’ingénieur Arnold Neracher. «Le moteur est un propulseur fusée», a-t-il confié à Corse Matin. L’engin fonctionne selon lui avec du peroxyde d’hydrogène très concentré à 90%. Le reste, en revanche, est fait maison.
Le vélo est tellement léger qu’il y a un véritable risque qu’il puisse s’envoler! Grâce à ce deux-roues insolite, le français a mis moins de cinq secondes pour avaler 1800 mètres de ligne droite, dépassant largement une Ferrari lancée à sa poursuite. Mais François Gissy veut aller encore plus loin. «Nous pouvons passer de 0 à 400 km/h en moins de deux secondes. Mais pour concevoir un vélo encore plus puissant, il nous faudrait des sponsors», souligne ce dernier.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc