×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4399 Le 13/11/2014 | Partager

• Marché des changes: 5 banques épinglées
2,5 milliards d’euros, c’est le montant des amendes que les régulateurs américain et britannique ont infligé à cinq banques internationales ( britanniques HSBC et RBS, américaines Citibank et JPMorgan Chase et suisse, UBS). Elles sont accusées d’avoir manipulé le marché des changes.

• L’UE statut sur le «tourisme social»
La Cour de justice de l’UE a statué. Les Etats membres de l’Union ne sont pas tenus d’octroyer des prestations sociales à des citoyens d’autres Etats membres ne se rendant sur leur territoire que dans le but de bénéficier des aides sociales. En France, le Front national (FN) a crié victoire après cette décision qui se veut «une validation de sa défense de la priorité nationale».

• Culture de pavot à opium: L’Afghanistan indétrônable
La culture du pavot à opium en Afghanistan a atteint un record en 2014 en termes de surface. 224.000 hectares y ont été cultivés, soit une augmentation de 7% par rapport à 2013, indique le rapport annuel du Bureau des Nations Unies chargé de la drogue et de la criminalité (Unodc) publié hier mercredi.

• Yahoo! se muscle!
Le géant de l’internet Yahoo! a annoncé l’achat de BrightRoll, une plateforme de publicité vidéo sur internet, pour 640 millions de dollars. L’opération devrait être finalisée au premier trimestre 2015 après le feu vert des autorités règlementaires.

• Moody’s pessimiste sur la croissance
La croissance mondiale ne devrait pas rebondir de manière significative d’ici à 2016.  Dans ses pronostics, l’agence Moody’s évalue à 3% la croissance du PIB des pays du G20 en 2015 et 2016 après 2,8% cette année. Ce pronostic intervient à quelques jours du sommet du G20, les 15 et 16 novembre à Brisbane (Australie). D’après l’agence Moody’s, la croissance restera plombée par le ralentissement de l’économie chinoise et par des obstacles structurels dans la zone euro, au Brésil et en Afrique du Sud.

• Hamas, Fatah: L’impossible réconciliation
Les divisions palestiniennes ont éclaté au grand jour à l’occasion du 10ème anniversaire de la mort de Yasser Arafat. Le Fatah et Hamas ont échangé des accusations après une série d’attentats contre des cadres du Fatah à Gaza. Le président Mahmoud Abbas a lancé la première salve, tenant «les dirigeants du Hamas» pour responsables de ces attaques, avant de les accuser de «détruire» la fragile réconciliation signée au printemps entre les deux rivaux historiques.

• La Russie construira deux nouveaux réacteurs nucléaires en Iran
La Russie s’est entendue avec l’Iran pour la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires pour la centrale de Bouchehr, selon des accords ouvrant la voie à six autres réacteurs. Entre temps, Téhéran et les grandes puissances peinent toujours à s’entendre sur le programme nucléaire iranien.  L’Iran et le groupe 5+1 se sont donnés jusqu’au 24 novembre pour conclure un accord global sur ce dossier qui empoisonne les relations internationales depuis plus de 10 ans.

• Burkina Faso: L’opposition résiste aux militaires
Les négociateurs civils tentent de s’entendre au Burkina sur les exigences formulées par les militaires pour la transition à venir, l’armée voulant manifestement conserver son influence une fois qu’elle aura rendu le pouvoir. Les militaires exigent notamment la présidence de la future assemblée de transition, le Conseil national de transition, ce que la société civile conteste. Les négociateurs de l’opposition et de la société civile avaient déjà affiché leurs divergences internes à l’occasion de la venue des présidents sénégalais et togolais, Macky Sall et Faure Gnassingbé, envoyés par la Cédéao.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc