×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Competences & rh

    Actu/Université Privée de Marrakech
    Candidate aux «Stars of Science» du Qatar

    Par L'Economiste | Edition N°:4388 Le 28/10/2014 | Partager
    Une télé-réalité, qui affiche des millions de téléspectateurs pour la 6e saison consécutive
    4 candidats de l’UPM sélectionnés
    Une diffusion sur MBC4

    Le jury de “Stars of Science” a retenu 12 candidats pour leurs inventions, dont ils pourront réaliser un prototype pour la grande finale à Doha

    Enfin une télé-réalité intelligente. “Stars of Science”, une initiative de la Qatar Foundation, dont le tournage de la 6e saison a eu lieu à l’Université Privée de Marrakech (UPM), est diffusée en épisodes sur la chaîne MBC4. Le programme réunit devant l’écran tous les passionnés des sciences, et ceux qui aiment, sans en connaître tous les secrets, découvrir les dernières innovations scientifiques. Une émission de docu-réalité ludique pour toute la famille, qui, comme le précise Ali Hariri, représentant du programme, “sort la science de son côté rébarbatif et ennuyeux”. Le principe? Un casting lancé dans les pays arabes sélectionne les plus innovantes idées des jeunes, âgés de 18 à 30 ans, tous domaines confondus. Une trentaine a été sélectionnée, laissée à l’appréciation du jury, composé de scientifiques. Après le Liban, l’Egypte, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, et avant le retour au Qatar, l’équipe de tournage, une soixantaine de personnes, a pris ses quartiers à l’UPM. En plus de ses quatre étudiants retenus pour leurs projets dans les domaines des technologies de l’information et de la communication, et de l’agro-industrie, l’université offre à la production toutes les infrastructures nécessaires à ce tournage et un accueil optimal. “Nous avons choisi cet établissement pour son prestige, et nous nous sentons ici chez nous. A tel point que nous planifions déjà d’y revenir”. Chaque année, le Maroc est représenté par au moins un candidat sélectionné pour Stars of Science.
    Collant au principe de la télé-réalité, les épisodes retracent bien sûr l’évolution du projet d’invention, tout en mettant le candidat en lumière. Son profil, ses espoirs et difficultés, son environnement et sa vie d’étudiant. Des saisons précédentes, le monde scientifique a bénéficié d’inventions majeures, comme celle, jusque-là jamais mise au point, d’une articulation en 3D pour robot, qui permet un mouvement rotatif, fruit de l’imagination d’un jeune participant égyptien. 
    Les candidats inventeurs sélectionnés ont trois mois pour développer leur invention. Le jury en sélectionne 12, qui partiront à Doha pendant quelques mois pour réaliser leur prototype, avant la grande finale.
    En novembre 2014, 4 finalistes se verront financièrement récompensés et seuls propriétaires de leurs innovations.
    Stéphanie JACOB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc