×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Le solaire, première source d’électricité en 2050

Par L'Economiste | Edition N°:4372 Le 03/10/2014 | Partager
16% de la production générée par le photovoltaïque
6 milliards de tonnes d’émissions CO2 à éviter

Les panneaux photovoltaïques pourraient produire l’équivalent d’une puissance totale de 4.600 gigawatts. Ils sont surtout utilisés pour leur plus faible coût

L’énergie solaire pourrait être la plus grande source mondiale d’électricité d’ici à 2050, à condition que les pouvoirs publics s’engagent fermement. Jusque là, ce sont les Etats-Unis et la Chine qui menaient le bal en menant l’expansion des panneaux solaires photovoltaïques. Aujourd’hui, l’engouement est ressenti en Inde, en Afrique et au Moyen-Orient.
Justement, le Maroc est le plus gros importateur d’énergie dans la région Mena. Afin de soutenir ses efforts pour réduire sa dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles, la Banque mondiale vient d’approuver un projet de 519 millions de dollars (soit l’équivalent de 4,5 milliards de DH). Il viendra appuyer la stratégie des autorités qui vise à capter l’énergie du soleil en recourant à la technologie solaire à concentration (voir aussi page 6).
Le paysage énergétique mondial évoluera rapidement, selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui a présenté sa vision globale pour les années à venir. Les panneaux photovoltaïques pourraient produire 16% de l’électricité mondiale (soit une puissance totale de 4.600 gigawatts). Quant aux centrales thermiques à concentration, elles pourraient représenter 11% de l’électricité produite d’ici 2050 (avec une capacité de 1.000 GW). Les gains rapportés par ces technologies solaires sont inestimables: 6 milliards de tonnes d’émissions de CO2 seraient évitées par an (soit plus que toutes les émissions de CO2 liées à l’énergie aux Etats-Unis ou la quasi-totalité des émissions directes du secteur des transports dans le monde).
Les économies toucheront aussi les prix de l’’électricité produite à partir de panneaux solaires. La baisse est estimée à 25% d’ici 2020, 45% en 2030 et 65% en 2050. «La baisse rapide des coûts des modules et  systèmes photovoltaïques au cours des dernières années a ouvert de nouvelles perspectives pour l’utilisation de l’énergie solaire comme une source majeure d’électricité dans les années et décennies à venir », a expliqué Maria van der Hoeven, la directrice exécutive de l’AIE. «Toutefois, les deux technologies sont très capitalistiques puisque presque toutes les dépenses sont prises en amont. Abaisser le coût du capital est donc d’une importance primordiale …», dit-elle.
Mais tout n’est pas gagné d’avance puisqu’il faut d’abord construire «un vrai marché d’électricité», surtout que ces technologies sont très gourmandes en termes d’investissements. C’est à travers des signaux clairs que les investisseurs finissent par payer plus pour leurs investissements, les consommateurs paient plus pour leur énergie et certains projets pourront aller de l’avant.
Fatim-Zahra TOHRY

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc