×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Agadir: Le conservatoire de musique fait peau neuve

Par L'Economiste | Edition N°:4335 Le 08/08/2014 | Partager
Une enveloppe de plus de 5,5 millions de DH y a été consacrée
Une superficie globale de près de 1,9 ha

L’ancien marché de gros, mitoyen au conservatoire municipal de musique et connu pour sa merveilleuse coupole, a été reconverti en salle de spectacle en plein air

A la grande joie des mélomanes de la ville d’Agadir, les travaux de réhabilitation du conservatoire de musique de la ville d’Agadir vont bon train. Les première, deuxième et troisième tranches sont pratiquement achevées et remises. Ainsi en est-il notamment des salles de répétitions, des boxes, de la salle de spectacle, des coulisses, de la régie et de l’administration. Il a aussi été procédé au déplacement des locaux de «l’Association de sauvegarde et protection des sourds d’Agadir» du rez-de-chaussée au premier étage du conservatoire. Il faut préciser qu’à long terme et après quelques travaux de délocalisation des différentes associations vers d’autres locaux appropriés, une vision est en cours d’étude pour réserver l’étage exclusivement aux activités artistiques et culturelles. Notamment, danse, sculpture, arts plastiques et peinture.
La troisième tranche des travaux est, elle, en cours d’achèvement. Elle concerne l’aménagement des places, espaces verts et allées piétonnes. Ainsi que la clôture, la façade, l’éclairage public, les revêtements, l’assainissement, les bancs et deux grands parkings. Le conservatoire municipal de musique d’Agadir s’étale sur une superficie de près de 1,9 ha dont près de 1.000 m2 construits. Il a nécessité un budget de plus de 5,5 millions de DH financés par la commune urbaine d’Agadir et par la wilaya de la Région Souss-Massa-Drâa dont l’apport est de 1,2 million de DH. Cette somme a servi à la réhabilitation de la coupole de l’ancien marché de gros d’Agadir, mitoyen au conservatoire et reconverti désormais en salle de spectacle en plein air.
Grâce à cette réhabilitation, le nombre de salle de solfège va passer de 3 durant l’année scolaire 2013/2014 à 6 pour la prochaine rentrée 2014/2015. Celui des boxes insonorisés pour instruments de musique va passer quant à lui de 1 à 13 salles. Plus de 600 inscrits ont bénéficié durant l’année écoulée de cours de solfège, violon, piano, guitare, luth, saxophone et ribab. Et aussi de cours de chant. Le tout pour une contribution symbolique de 150 DH par an. C’est la municipalité qui prend toutes les charges à ses frais et qui s’occupe de la gestion de ce service public dont l’optique est d’encourager la culture. L’artiste Driss Maloumi, virtuose du luth connu mondialement, en assure la direction.

Marché de gros vs salle de spectacle

LA coupole de l’ancien marché de gros de la ville a été réalisée après le tremblement de terre d’Agadir en 1960. Ce patrimoine architectural avait subi un incendie qui en a ravagé la toiture en polyester au début des années 2000. La structure métallique a résisté mais n’a toutefois pas été restaurée. Un concours d’architectes lancé par la municipalité a été organisé près d’une dizaine d’années plus tard pour réutiliser la charpente en tant que dôme d’une salle de concerts. C’est désormais chose faite.

De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc