×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Régions

Souss
Les enfants à déficience mentale mieux encadrés

Par L'Economiste | Edition N°:4331 Le 04/08/2014 | Partager
Une formation contractualisée démarre à Universiapolis
Une première fournée d’éducateurs lancée

C’est une première dans le sud. Une formation pour 20 éducatrices et éducateurs pour enfants handicapés mentaux vient de démarrer à Universiapolis. Les candidats, qui ont fait l’objet d’une sélection préalable de la part des tenants du Centre pour handicapés, sont tous titulaires d’un diplôme d’études supérieures et ont la fibre associative. Il s’agit d’une formation contractualisée pour l’emploi, par laquelle l’employeur, à savoir l’association, s’engage à recruter les bénéficiaires de ce programme. C’est l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) qui en assure la prise en charge dans le cadre de son programme d’appui à l’employabilité des jeunes diplômés en quête d’emploi. Et c’est Centaure Innovation, le cabinet de conseil et de formation continue d’Universiapolis, qui réalise la formation dont la masse horaire globale est de 180 heures. «Il est important d’accompagner cette frange sensible de notre société pour lui permettre une autonomie et une participation décente dans la vie sociale», a déclaré Aziz Bouslikhane, président d’Universiapolis.
Cette première promotion d’éducatrices et éducateurs spécialisés pour s’occuper d’enfants atteints de déficience mentale va ainsi bénéficier de modules englobant différents volets. Notamment, le concept du handicap, la méthode d’apprentissage ABA, la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, les activités créatrices manuelles et les techniques de communication et d’animation. Pour les jeunes apprenants, il s’agira aussi de connaître les types et degrés de déficience mentale de même que les droits de l’éducation et formation professionnelle. Pour rappel, le nombre estimé de personnes à besoins spécifiques dans le Souss, selon des statistiques qui datent de 2003, est de 120.000. Un des chiffres, à l’époque, le plus faible au niveau du pays. Dans le Souss, les handicaps mentaux les plus courants concernent la trisomie 21, le syndrome de Prader-Willi, le syndrome de Smith-Magenis, l’autisme, le polyhandicap et le syndrome de l’X fragile. L’intégration sociale et professionnelle de ces personnes en situation de handicap s’aligne sur l’effort national pour la promotion, le suivi de cette composante sensible de la société.
De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc