×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4283 Le 26/05/2014 | Partager

    • Encore un bug de la diplomatie française?
    Ça barde toujours entre le Maroc et la France. Selon nos informations,  une rencontre, tenue récemment dans la résidence de l’ambassadeur de France à Rabat, a irrité la partie marocaine, au point d’enclencher une «réunion de clarification» entre Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères, et Charles Fries, l’ambassadeur français (réunion exigée par la partie marocaine). Selon les premières informations, certains critères protocolaires n’auraient  pas été respectés par l’ambassadeur qui a reçu un magistrat marocain sans demander l’aval du ministère marocain de la Justice. Contacté par L’Economiste, l’entourage de Mezouar a bizarrement infirmé l’existence même de la rencontre entre les deux diplomates. Pour sa part, l’ambassade de France à Rabat s’est refusée à tout commentaire.  A.R.

    • Benkirane chez les députés ce mardi
    Abdelilah Benkirane est attendu demain à la Chambre des représentants pour la séance mensuelle des questions de politiques publiques. Le thème retenu par la majorité porte sur le dialogue social. Cette séance est tenue moins d’un mois après la décision du  gouvernement d’augmenter de 10% le Smig. Le chef de gouvernement répondra également aux questions de l’opposition, qui portent sur la régionalisation, la réforme de l’administration publique ou encore la liberté de la presse. H.B.

    • Transport maritime: Nouvel appel à manifestation d’intérêt
    Après l’échec du premier appel à manifestation d’intérêt, le département du Transport vient de lancer un deuxième appel dédié aux opérateurs nationaux. Il s’agit de relier divers ports européens à partir des ports marocains de TangerMed, de Nador, d’Al Hoceïma et même d’Agadir, Laâyoune ou encore Tarfaya. L’appel est divisé en lignes et tout opérateur intéressé pourra soumissionner à une ou plusieurs lignes et même proposer d’autres, le cas échéant. La date d’ouverture des plis est prévue pour le 23 juin. A.A.

    • Automobile: Mission B2B à Paris
    L’Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (AMICA) et Maroc Export cherchent de nouvelles opportunités d’affaires en France. Les deux partenaires organisent du 25 au 29 mai une mission B2B à Paris. Elle concerne notamment les pièces de rechange. A.Na  

    • Richard Attias sur Atlantic Radio

    Richard Attias, fondateur du New York Forum Africa, qui s’est tenu à Libreville au Gabon, était l’invité du Morning d’Atlantic Radio le vendredi 23 mai. Pour Attias, «il faut absolument assurer un développement économique inclusif dans certains pays africains. Il n’est pas possible de laisser des tranches de la population sur le bas-côté de la route». A.A.

    • Outsourcing: Intelcia s’installe à El Jadida
    Intelcia, l’un des principaux acteurs de l’outsourcing, a inauguré un nouveau centre à El Jadida. Ce site a nécessité un investissement de 10 millions de DH. C’est le huitième centre de l’entreprise à ce jour. Le site d’El Jadida a une superficie de 1.640 m2, pouvant accueillir 250 collaborateurs en plus des  3.300 salariés déjà en poste dans les sites casablancais et français de l’opérateur. A.At    

    • Les PEA ne font toujours pas recette
    Les plans d’épargne ne rencontrent toujours pas le succès escompté au moment de leur lancement en 2010. Ces plans, qui sont censés mobiliser une épargne longue, totalisent à peine 150 millions de DH. Pis encore, seulement 65,5 millions de DH concernent les plans épargne action (PEA). M.A.B. 
    • Call centers: Lycatel s’implante à Casablanca
    Lycatel, le leader du marché mondial des cartes téléphoniques prépayées, a annoncé le 22 mai l’ouverture d’un centre de service clientèle à Casablanca. Cette plateforme de contact de nouvelle génération contribuera à la création et à la génération de plus de 1.000 emplois au Maroc. A.At

    • JP Morgan: Le Maroc, bon élève…
    La banque d’affaires JP Morgan a attribué de bons points au Maroc. Une appréciation qui intervient suite à un déplacement de ses représentants au Maroc. Une visite qui a permis de rencontrer des membres du gouvernement, de l’opposition, des dirigeants des banques locales, des hommes d’affaires, des analystes indépendants;
    Pour les analystes de la banque d’affaires, l’extension des entreprises marocaines vers le sud du continent permettra de réduire la dépendance du Royaume vis-à-vis de la zone euro. A.At

    • La contrebande de cigarettes explose
    Près de 12,5% des cigarettes en circulation au Maroc proviennent de la contrebande. C’est le résultat d’une enquête réalisée entre le 5 mars et le 17 avril par un cabinet mandaté par les trois opérateurs : Société Marocaine des Tabacs, Japan Tobacco International et British Tobacco Maroc. La prochaine enquête est prévue pour octobre. H.E.

    • L’ex-DG de Wana toujours en détention
    L’affaire Zaz portant sur un présumé détournement de trafic télécom international est toujours en instruction. Plus d’une dizaine de personnes sont en détention préventive au pénitencier d’Oukacha à Casablanca. Le juge d’instruction a comme délai légal jusqu’au 5 juin 2014 pour les relâcher, selon l’un des avocats de la défense. Ce dernier soutient qu’il y a eu une erreur de procédure qui démontre que les faits rapportés par les enquêteurs sont infondés. L’implication présumée d’un ami de l’ex-patron de Wana, Karim Zaz, aurait suscité des soupçons de complicité à l’égard de ce dernier. «Le dossier est vide. Mais nous sommes pour que l’instruction cherche la véracité des faits relayés par le rapport de la BNPJ», déclare une source judiciaire. La défense a réclamé des expertises et la convocation de témoins. Le juge d’instruction près du tribunal correctionnel de Casablanca doit se prononcer. «S’il y a rejet de notre requête, nous ferons appel», déclare la défense. F.F

    • Zone franche de Fès: Le rêve brisé!
    Mohamed Abbou, ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie a annoncé, vendredi dernier,  que le projet de la zone franche de Fès ne figure plus parmi les priorités du gouvernement, «du fait qu’il a été retiré de la loi de Finances en 2013». C’était lors de la 11e étape de la caravane de l’export. Pour les opérateurs économiques, qui ont longtemps attendu la concrétisation de cette zone, décrétée par l’ancien gouvernement en 2011, «le rêve est brisé et Fès ne peut avoir le statut d’une ville exportatrice sans une réelle volonté de l’Etat». Y.S.A

    • Cruyff en visite à Tanger!
    Si Tanger n’a pas eu le loisir de le voir jouer au foot, c’est en golfeur qu’elle a réussi à attirer Johan Cruyff. Cette légende du football était à Tanger lors de ce week-end pour participer à la Coupe du détroit de golf organisée par le consulat d’Espagne et la Chambre de commerce et d’industrie d’Espagne à Tanger. . A.A

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc