×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Marrakech: Nespresso quadrille le marché marocain

    Par L'Economiste | Edition N°:4283 Le 26/05/2014 | Partager
    La marque vient d’inaugurer sa boutique de Marrakech au Carré Eden
    Six boutiques en propre dans plusieurs villes et une boutique en ligne

    La boutique de Marrakech qui vient d’ouvrir ses portes aura un triple objectif: Donner une plus grande visibilité de la marque, attaquer davantage l’hôtellerie haut de gamme sans oublier les particuliers.

    C’EST presque un raz-de-marée pour le Carré Eden qui vient d’ouvrir ses portes à Marrakech. Toutes les enseignes internationales s’y installent. Parmi elles, Nespresso, la célèbre marque de café au fameux slogan  «What eslse?» et dont l’égérie n’est autre que le célèbre acteur américain Georges Cloney. Cette filiale du groupe Nestlé, positionnée sur le marché du café en dosette, vient d’ouvrir sa 4e boutique au Maroc au grand plaisir des aficionados du café. L’ouverture de la boutique de Marrakech est un signe fort pour la marque au Maroc qui a démarré réellement en 2006, après avoir noué un partenariat avec un représentant local. Pour Pierre Debayle, DG pour la région Mena de la marque, cette nouvelle boutique a un triple objectif : donner une grande visibilité aux membres du Club Nespresso au Maroc, attaquer davantage l’hôtellerie haut de gamme sans oublier les particuliers. Cette implantation sera suivie par d’autres. Des projets de boutiques en directs sont prévus à Tanger, Agadir en plus d’un renforcement pour Casablanca, indiquent les managers du spécialiste du café à dosette. Et c’est tout! Pas de chiffres ni de précision sur les volumes des ventes ni sur les parts de marché. La filiale et son partenaire au Maroc Daba préfèrent rester discrets sur ces données. C’est que la marque est très concurrencée. Le groupe fait face à une concurrence de plus en plus présente sur le marché du café mono dosé. En 2013, plus de 50 marques se sont lancées au Maroc dans les dosettes à café qui marchent même sur les fameuses machines de la marque (cf. leconomiste du 14 octobre 2013). Les dirigeants de Nespresso souhaitent aller de l’avant, d’autant plus que leurs ventes évoluent à deux chiffres et que leur partenaire marocain développe comme convenu les points de vente et une présence dans 100 magasins d’électroménagers et magasins spécialisés dans les mobiliers de bureau…. «Il y a tout un travail sur les relations/clients qui a été fait», insiste Seblaye. Ce qui nous a permis un développement et une évolution saine et solide, poursuit-il. «Ce n’était pas gagné d’avance dans un pays qui a plutôt une forte culture thé et qui n’était pas forcément le pays où on penserait à un développement rapide pour la marque». Pour rappel, Nespresso est présente au Maroc depuis 15 ans, mais n’a réellement pris son envol qu’en 2006 après un partenariat avec Daba qui, tout en travaillant sur les ventes, a démarré le développement du réseau de boutiques physiques dans les villes du Maroc et une boutique en ligne ainsi qu’un call center. Nezha Belkahia, DG de Daba, tout aussi discrète sur le volume des ventes, donne une indication toutefois: «Nous avons démarré en en 2006 avec une équipe de 15 employés et aujourd’hui, ce sont plus de 100 personnes qui sont dédiés à la vente et au développement de la marque au Maroc. C’est vous dire l’évolution!», conclut Belkahia.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc