×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Et de quatre pour les hypermarchés Carrefour

    Par L'Economiste | Edition N°:4283 Le 26/05/2014 | Partager
    Un premier point de vente à Oujda, 3 autres programmés dans l’Oriental
    Objectif, profiter de la dynamique économique que connaît la région

    Grand rush au premier jour d’ouverture du supermarché à Oujda, comme cela a été le cas lors de l’inauguration de Marjane et Asswak Assalam.

    LE réseau de grande distribution Carrefour continue sur sa lancée et ouvre son 4e hypermarché sur le plan national. Après Salé (2009), Marrakech (2010) et Fès (2013), celui d’Oujda a été inauguré mercredi 21 mai. Il ne sera pas le seul au niveau de l’Oriental. Carrefour Market Label’Vie a déjà programmé un Carrefour Market à Berkane. Il sera opérationnel en décembre 2014. Un troisième est programmé pour Taourirt alors qu’un quatrième magasin à Jerada est en cours d’étude.
    Ce vif intérêt pour la région obéit à plusieurs critères: une logique de développement pour les trois offres de Label’Vie: les hypermarchés Carrefour, les Carrefour-Market-express et Atacadao. La région qui est en phase de croissance économique dispose d’un important marché potentiel et d’une attente exprimée sur plusieurs créneaux commerciaux.
    En matière d’offre, le nouveau magasin propose 25.000 articles et produits dans toutes les catégories: alimentaire, produits frais, vestimentaire, électroménager et autres. L’exclusivité de la marque Carrefour qui commercialise 1.500 produits, occupe une place de choix sur les étalages du magasin d’Oujda. «L’ensemble de nos propres produits sont fabriqués par de grandes firmes internationales et obéissent aux critères de qualité internationale requis. D’autant plus que leurs prix sont abordables», révèle à L’Économiste Jean-Pierre Celerier, directeur général adjoint du groupe.
    La réalisation de ce projet qui s’étale sur 7.000 m2 avec surface de vente de 3.800 m2 et un parking pour 300 places, a nécessité cent millions de dirhams pour l’acquisition du foncier, la construction et l’équipement. Carrefour Oujda assure trois cents emplois directs et indirects. Près de 98% du personnel engagé est originaire de la région. «C’est un choix qui ambitionne d’accompagner les efforts entrepris sur le plan local pour créer des opportunités d’emploi et absorber le chômage.
    En revanche, certaines compétences commerciales et promotionnelles doivent se trouver sur place pour assurer le développement harmonieux de notre groupe», précise de son côté Abdelkader Batlamous, directeur local de Carrefour.
    Et par souci de promotion des produits locaux, Carrefour est la seule enseigne à ouvrir ses magasins aux poêles et tajines en Téflon «Samboula» qui est une marque fabriquée à Oujda. D’autres contacts sont en cours avec d’autres fournisseurs et producteurs au niveau de la zone industrielle d’Oujda.
    Ali KHARROUBI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc