×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4280 Le 21/05/2014 | Partager

    ■ Il plonge en apnée à 125 mètres de profondeur!
    Visiblement motivé par l’ivresse des profondeurs, l’apnéiste français Guillaume Néry a réussi à plonger à une profondeur de près de 125 mètres. Un véritable exploit qui témoigne des capacités pulmonaires étonnantes du sportif. Un nouveau record du monde de descente en apnée que le plongeur a établi en se rendant sur la baie de Kalamata en Grèce. Alors qu’il ne devait s’agir au départ que d’un simple entraînement, le Niçois de 32 ans a ni plus ni moins pulvérisé son propre record en descendant à 125 mètres de profondeur contre 123 au cours de sa dernière performance. A ce rythme, le sportif pourrait égaler, voire dépasser le record mondial de la discipline détenu par l’Ukrainien Alexey Molchanov qui est parvenu à descendre, quant à lui, à 128 mètres de profondeur. Guillaume Néry a réalisé sa remarquable plongée en 3 minutes 30. Il lui a fallu 2 minutes 20 pour  descendre et 1 minute 30 pour remonter en surface. Le sportif n’est pas uniquement motivé par les titres et les médailles. Ce sport représente pour lui une «philosophie de vie» apportant son lot d’émotions intenses.

    ■ Ils découvrent 40.000 dollars dans un canapé!
    La chance sourit aux audacieux, comme le dit si bien le dicton, mais il semble bien qu’elle sourit également aux citoyens solidaires. En effet, trois étudiants colocataires de la banlieue de New York ont découvert une importante somme d’argent dissimulée dans un canapé qu’ils avaient acheté il y a quelques jours à l’Armée du salut.  Acheté pour à peine 55 dollars, le vieux canapé cachait pas moins de 40.000 dollars en liquide ! L’un des colocataires a raconté cette incroyable histoire à la télévision : «On a senti comme des bosses et on a pensé que c’était des sacs en plastiques. J’ai soulevé l’accoudoir, j’ai retiré un paquet et là on s’est dit «Mais qu’est-ce que ça peut être?!» a confié l’un d’entre eux. «On est tombés sur une première enveloppe de 4.000 dollars, c’était déjà génial et puis on en a trouvées encore et encore…», a expliqué une autre colocataire. Une joie de courte durée puisque le trio a rapidement découvert un relevé bancaire mentionnant le nom de la propriétaire d’origine du canapé qui l’avait vendu avant de s’installer en maison de retraite. Les étudiants ont fini par rendre cette somme à la vieille dame, qui leur a tout de même remis 1.000 dollars en guise de récompense.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc