×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Laâyoune: La Banque populaire inaugure son nouveau siège

Par L'Economiste | Edition N°:4278 Le 19/05/2014 | Partager
Un investissement de plus de 56 millions de DH
90.000 clients dont près de 17.200 sociétaires

C’est en grande pompe que vient d’être inauguré à Laâyoune le nouveau siège de la Banque Populaire. Un événement pour la région mais aussi pour tous les clients qui ont pu découvrir les 6.100 m2, R+4 et sous-sol de cette construction moderne à la pointe de la technologie. Structures d’accueil, centre d’affaires, moyens technologiques sophistiqués, ascenseur panoramique… traduisent l’objectif affirmé de faire de l’agence un véritable lieu accueillant, ouvert et surtout innovant. Cette nouvelle implantation, inaugurée le 14 mai, a nécessité une enveloppe budgétaire de près de 56 millions de DH. Ce nouvel édifice s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique du Groupe Banque Populaire (GBP) qui accorde l’autonomie nécessaire aux Banques Populaires Régionales (BPR) pour jouer pleinement leur rôle dans le développement économique local.  «La BP Laâyoune a pour ambition de contribuer au renouveau régional en perspective, en tant qu’acteur et outil de développement économique et social de la région», a affirmé dans ce sens Mohamed Benchaâboune, PDG de Groupe Banque Populaire.
Il faut préciser que la BP de Laâyoune est la première banque installée dans les provinces du sud en 1976. Elle gère un portefeuille de quelque 90.000 clients, dont plus de 17.200 sociétaires. Ce qui la positionne incontestablement en tant que leader régional en matière d’activité bancaire dans les trois régions qu’elle couvre. A savoir, la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra, la région d’Oued Eddahab-Lagouira et la province de Smara relevant de la région de Guelmim-Smara qui comprennent  26 agences. En 2013, les dépôts ont atteint 2.961 MDH, correspondant à un taux d’évolution de plus de 51% comparativement à l’année 2012. Soit une part de marché de 41,6% à fin 2013. L’encours des crédits à l’économie distribués par la BP Laâyoune a, quant à lui, atteint 2.848 MDH, soit une part de marché de 68,4% au terme de 2013.
Quelque 1.232 MDH de ces crédits ont été octroyés à des entreprises. De leur côté, les particuliers ont bénéficié de crédit d’un montant global de près de 1.498 MDH dont 1.006 MDH destinés à la consommation et 473 MDH pour l’immobilier. Ainsi, en plus de contribuer aux financements destinés aux particuliers dont les contributions représentent plus de 52%, la BPR accompagne aussi les différents secteurs d’activité comme le commerce, les services, le BTP, la pêche… Ce qui en soi constitue un soutien à l’économie régionale. Celle-ci est caractérisée par la dominance du secteur de la pêche maritime étant donné la diversité des ressources halieutiques locales. En plus de l’industrie liée à cette activité: conserveries, congélation, unités de farine et huile de poisson, l’immobilier connaît de même un élan à travers notamment les projets d’aménagement et d’équipement lancés par les pouvoirs publics.


Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc