×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
Economie

Tourisme
Des ruraux impliqués dans la Vision 2020

Par L'Economiste | Edition N°:4278 Le 19/05/2014 | Partager
Une convention pour former 625 jeunes aux métiers de l’hôtellerie
Une 2e chance pour ceux qui ont quitté l’école, selon Benmokhtar
80% de la formation au sein des entreprises

Lahcen Haddad veut impliquer le milieu rural dans la Vision 2020 du tourisme. En effet, le ministre du Tourisme vient de conclure avec son homologue de la Formation professionnelle  une convention de partenariat pour former 625 jeunes ruraux aux différents métiers du tourisme et de l’hôtellerie. Les bénéficiaires, qui seront formés dans plusieurs sections du secteur, notamment l’animation et la restauration, viennent de différentes régions du Royaume, comme Fès, Saïdia, Casablanca et Benslimane. Pour Lahcen Haddad, cette convention va élargir les opportunités offertes aux jeunes du monde rural. Car, «l’offre destinée à cette catégorie de la population ne doit pas se limiter à l’agriculture», a-t-il dit en mettant l’accent sur la nécessité de l’étendre à d’autres secteurs tels que l’environnement. Cette initiative devra «assurer un revenu permanent et un emploi stable à ces jeunes», a-t-il affirmé.
Concrètement, cette convention va permettre l’accompagnement de l’Union nationale des associations des maisons familiales rurales dans l’accomplissement de ses actions d’éducation, de formation et de développement durable des territoires ruraux. Il a fallu en fait près d’un an pour que cette convention soit signée. Peu importe, l’initiative est louable dans la mesure où elle «octroie une deuxième chance aux jeunes qui ont quitté l’école», comme l’a souligné Rachid Benmokhtar, ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle. Surtout que 80% du cursus de formation aura lieu au sein d’entreprises. «Ce qui permettra d’aligner la formation sur les besoins du secteur», a affirmé Abdelaadim Guerrouj. Et ce dernier de rappeler l’importance de la formation dans la concrétisation des différentes stratégies sectorielles mises en place par le Maroc.
De même, ce projet est d’une importance capitale car la formation est le talon d’Achille de la Vision 2020. En effet, le secteur doit former dans le cadre de cette stratégie pas moins de 130.000 jeunes aux différents métiers du tourisme et pallier la disparité entre les formations dispensées et les besoins des entreprises. Le chantier est nécessaire dans une filière qui a drainé 59 milliards de dirhams en 2013.
Former les jeunes répond à l’ambition du département de Haddad de contribuer à la création d’emplois. C’est dans cette optique que le ministre a  rappelé l’objectif de créer 470.000 postes d’emploi, tel que prévu par la Vision 2020. «Un but qui ne peut être atteint que par la formation des ressources humaines», a souligné le ministre.

Auto-emploi

EN plus de doter les jeunes ruraux de qualifications favorisant leur insertion sur le marché du travail, cette nouvelle convention vise à promouvoir l’auto-emploi. «Cette formation leur permettra aussi de se doter des connaissances nécessaires pour créer des PME», a indiqué Lahcen Haddad. En attendant, le ministre a tenu à préciser que cette opération se fera dans le respect des normes de qualité pour répondre aux attentes du secteur.

Hajar BENEZHA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc