×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Tanger
    Le développement urbain vu côté culture

    Par L'Economiste | Edition N°:4275 Le 14/05/2014 | Partager
    La ville veut rattraper son retard
    Plusieurs projets majeurs, dont un théâtre et un palais des arts

    Le renouveau culturel de Tanger c’est pour bientôt. Et c’est le Conseil de la mairie de Tanger qui le promet devant un parterre d’acteurs du monde des lettres et de la culture de la ville lors de la conférence de clôture du Salon international du livre et des arts de Tanger qui a baissé le rideau dimanche dernier.
    Dans la capitale du détroit, la culture n’est pas étrangère, comme le rappelle Saida Chaker, vice-présidente du Conseil de la ville de Tanger. C’est le cas des nombreuses aides que la ville accorde aux associations et aux événements culturels qui s’y tiennent avec, entre autres, plus d’1 million de DH en participations dans les différents festivals organisés tout le long de l’année. Mais c’est surtout au niveau des infrastructures dédiées à la culture que la ville s’investit.
    D’ailleurs, la ville devrait incessamment inaugurer les installations d’un nouveau complexe culturel dans les anciens locaux du marché de gros de la ville. Ce dernier, dont l’entrée en service est imminente selon la mairie, devrait permettre de doper l’offre de la ville en mettant en place un lieu dédié aux activités culturelles.
    Mais la vraie révolution promise se réalisera à moyen terme. En effet, la culture est partie intégrante des infrastructures lancées dans le cadre du programme de mise à niveau urbaine pluridisciplinaire de Tanger-Métropole.
    La ville sera dotée d’un palais des arts et de la culture dont le Souverain a donné le coup d’envoi des travaux le mois dernier. Ce palais, situé sur la baie de Tanger et qui devra devenir un haut lieu culturel, nécessitera un investissement de 100 millions de DH. Ce complexe culturel comprendra un grand théâtre de 1.500 places adossé à une école théâtrale, des équipements qui font cruellement défaut à Tanger et dont le tissu associatif a appelé à la réalisation depuis plusieurs décennies. Le complexe comprendra aussi deux salles de répétitions, des clubs de musique, d’arts plastiques et de danse, une salle polyvalente et même des studios d’enregistrement, entre autres équipements, annonce-t-on auprès de la mairie.
    Dans la foulée, un programme de réhabilitation du parc Perdicaris situé dans la forêt de Rmilat et des grottes d’Hercule avait été lancé, des projets d’une grande symbolique dont le montant d’investissement devra atteindre les 130 millions de dirhams.
    Des projets qui devraient voir le jour d’ici 2017 et qui seraient complétés par les projets culturels intégrés dans le cadre de la reconversion du port de Tanger incluant un théâtre et un aquarium. Autre grand projet, un musée dédié à Ibn Batouta.

    Le Cervantès ralenti par la crise

    Selon la représentante de la mairie, le théâtre Cervantès, dont le centenaire a été fêté l’an dernier, devrait lui aussi figurer parmi les projets majeurs de la culture tangéroise. Les négociations étaient en cours avec les propriétaires espagnols en vue de sa récupération et sa future restauration, mais la crise économique qui a frappé le voisin du Nord a ralenti le dossier. Le théâtre, joyau architectural de son époque, avait été construit en 1911 par un couple d’entrepreneurs espagnols. En 1928, il devient propriété de l’Etat espagnol. Il a connu dès lors une longue carrière jusqu’en 1974, quand son exploitation a été cédée à la commune de Tanger pour un dirham symbolique avant de fermer définitivement en 1990.

    De notre correspondant, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc