×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Maroc-France
    Nouvelle impulsion pour la coopération bilatérale

    Par L'Economiste | Edition N°:4275 Le 14/05/2014 | Partager
    Le forum de partenariat démarre les 20 et 21 mai
    Une soixantaine d’entreprises viennent de l’Hexagone
    Une volonté de s’arrimer à la stratégie industrielle

    Le déficit commercial entre le Maroc et la France continue de s’aggraver. Alors que les importations sont sur une progression constante les exportations du Maroc ont connu une baisse de près de 3%


    L’IMPORTANCE de la coopération maroco-française n’est plus à démontrer. Premier partenaire commercial, terre d’accueil de l’émigration et source importante d’investissement, l’Hexagone est un partenaire incontournable pour le Maroc.
    Depuis quelque temps, la coopération entre les deux pays prend un nouveau tournant avec l’émergence de l’Afrique comme carte primordiale dans la croissance mondiale. Ainsi, la volonté d’une stratégie triangulaire pour conquérir les marchés africains est plus que jamais à l’ordre du jour avec la volonté de co-localisation et de partenariat gagnant-gagnant. Les entreprises françaises commencent également, manifester un intérêt pour la nouvelle stratégie d’accélération industrielle lancée par le Maroc. C’est dans cet état d’esprit que le Forum de partenariat France-Maroc se tiendra les 20 et 21 mai à Casablanca. L’événement est organisé par Ubifrance, l’agence française pour le développement international des entreprises, et la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) en partenariat avec Maroc Export. «Une soixantaine d’entreprises françaises ont été sélectionnées pour rencontrer 300 entreprises marocaines dans le cadre des B to B», annonce  Jean-Marie Grosbois, président de la CFCIM.  Le principal objectif est de mettre en contact les entreprises françaises et marocaines afin de leur permettre de nouer des partenariats commerciaux, technologiques et industriels.  Ubifrance et la CFCIM ont identifié plusieurs opportunités et pistes de partenariats, notamment dans les domaines industriels (chimie/parachimie, agroalimentaire, ferroviaire, mécanique et métallurgie, sidérurgie), logistique et transport, services et NTIC, BTP ou encore infrastructures... Le Forum accueillera un «Village Experts» où des spécialistes assisteront les participants sur des sujets tels que le financement, le juridique, l’immobilier, le transport...
    Ce type d’événement vise également à rééquilibrer la balance commerciale entre les deux pays. En 2013, les exportations du Maroc vers la France se sont établies à un peu plus de 38 milliards de DH, en baisse de 2,8%. En contrepartie, les importations sont en hausse constante pour atteindre plus de 48 milliards de DH. Année après année, le déficit commercial s’aggrave entre les deux pays. Aujourd’hui, l’idée est de pousser plus loin le potentiel de la collaboration vers des schémas similaires à celui de l’usine de Renault Tanger.


    IL.B. 

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc