×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Louardi suspend deux médecins pour faute grave

    Par L'Economiste | Edition N°:4275 Le 14/05/2014 | Partager
    Une circulaire contre l’absence injustifiée et le cumul de fonctions
    Ponction sur salaire et sanction du fonctionnaire

    Dans sa nouvelle circulaire, El Houssaine Loaurdi note que l’absentéisme et le cumul des fonctions ont un impact négatif sur les services publics de santé (Ph. Bziouat)

    Après Mustapha Ramid, c’est au tour de El Houssaine Louardi de lutter contre l’absentéisme. Le ministre de la Santé vient de publier une circulaire contre les fonctionnaires fantômes et ceux qui cumulent les fonctions.
    La note indique que «l’absentéisme et le cumul de fonctions prospèrent dans les établissements de santé, aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain». Or, «cette pratique illégale a un impact négatif sur la qualité des services publics de santé, ne permettant pas de répondre aux attentes des citoyens». Il s’agit aussi d’une violation du statut de la fonction publique qui ordonne la suspension d’un fonctionnaire en cas de manquement aux obligations professionnelles. Louardi rappelle dans sa circulaire qu’en cas de suspension, le conseil disciplinaire sera convoqué dans les plus brefs délais. Ce qui n’exclut pas la possibilité de traduire le fautif devant la justice.
    Concrètement, la circulaire de Louardi autorise la hiérarchie des établissements de santé, notamment celle des hôpitaux et des délégations ministérielles, à engager les mesures nécessaires contre les contrevenants. Elle est tenue d’ordonner la suspension provisoire du fonctionnaire accusé de faute grave dès la réception de la correspondance de la tutelle. Elle doit également convoquer le conseil disciplinaire pour régulariser la situation du fonctionnaire dans un délai ne dépassant pas 4 mois. Déjà deux médecins ont été suspendus hier à Meknès pour faute grave. Le premier a refusé d’assurer la garde pour des cas d’urgence. Le 2e médecin, qui est une femme absente depuis fin avril, a également refusé d’accomplir le service de garde du 2 mai à l’hôpital régional de la «mère et de l’enfant» malgré les appels du délégué régional et du responsable des ressources humaines. A noter aussi que le ministre de tutelle a ordonné la suspension de leurs salaires.
    L’autre mesure prévue par la nouvelle circulaire de Louardi concerne la ponction sur salaire en cas d’absence injustifiée. La sanction sera également appliquée aux employés ayant présenté tardivement un certificat médical. Pour ceux qui auront respecté le délai accordé par la législation pour déposer le certificat, ils feront l’objet d’une contre-visite médicale.

     

    Hajar BENEZHA

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc