×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Régions

Agadir/urbanisme: Coup d’envoi des travaux à Talborjt

Par L'Economiste | Edition N°:4273 Le 12/05/2014 | Partager
La première tranche du programme de réaménagement du quartier a commencé
Elle devrait être terminée dans 8 mois
Une enveloppe de 13 millions de DH allouée à cette première partie du chantier

Les premiers travaux démarrent par le revêtement de la voirie, le jardinage, l’irrigation, l’éclairage et la mise en place du mobilier urbain de l’axe avenue Allal Ben Abdellah/Président Kennedy

C’EST parti pour le réaménagement du quartier Talborjt! Depuis quelques jours, le chantier a enfin véritablement commencé. L’avenue Allal Ben Abdellah n’est plus accessible à la circulation des véhicules et cela devrait être ainsi pendant quelques mois. Cela cause bien sûr des désagréments aux riverains mais c’est visiblement un mal pour un bien. Les commerçants du quartier observent ce chamboulement avec un peu d’inquiétudes mais beaucoup d’entre eux disent attendre la fin des travaux pour se prononcer. Ils devront attendre huit mois pour voir le résultat de la première tranche. Une partie des travaux qui nécessitera un budget de 13 millions de DH. Il est question avec ce montant d’investir dans le revêtement de la voirie, le jardinage, l’irrigation, l’éclairage et le mobilier urbain de l’axe avenue Allal Ben Abdellah/Président Kennedy. Globalement, le chantier nécessitera une enveloppe de 80 millions de DH financée par la commune urbaine, est-il indiqué. Objectif: redonner du souffle à cette zone commerciale qui, avec l’extension d’Agadir et l’implantation de nouvelles zones commerciales, est tombée dans la crise avec la fermeture de plusieurs commerces. C’est là tout l’intérêt de ce projet de redynamisation de l’activité commerciale dans ce quartier à travers ce chantier de réaménagement des principales artères de ce quartier. Une opération qui s’inscrit dans le cadre d’Adecot (Actions de dynamisation des entreprises appartenant aux secteurs du commerce, des loisirs et du tourisme, du littoral de Souss-Massa-Draâ). L’opération relève du Programme de coopération transfrontalière Espagne-Frontières extérieures (POCTEFEX). Outre Talborjt, il concerne également les zones commerciales de Taroudant et d’Inezgane. Des zones pour lesquelles il s’agit, à travers ce projet, de concevoir, d’élaborer et de mettre en œuvre un plan intégral de dynamisation socio-économique. Après Agadir, Inezgane et Taroudant, d’autres villes de la région vont profiter de ce programme. Pour l’heure, un diagnostic a été réalisé par l’expertise canarienne pour les villes de Tiznit, Tafraout, Sidi Bibi et Sidi Ifni. Reste à faire adhérer les collectivités concernées au programme. Sur ce plan, il semble que c’est plus long qu’à Agadir. Dans la station balnéaire, outre le chantier du Talborjt, la commune travaille aussi sur les projets d’aménagement d’un jardin botanique dans l’ancien Talborjt et la mise à niveau du barreau Est-Ouest. Le lancement des appels d’offres pour ces deux chantiers est imminent, avancent les élus de la commune urbaine.


De notre correspondante,  Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc