×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Les Cahiers de l'Émergence

Huiles moteur: Faire le bon choix

Par L'Economiste | Edition N°:4271 Le 08/05/2014 | Partager
Les conseils pratiques à suivre
Les lubrifiants permettent des économies de carburants

On reconnaît aujourd’hui cinq fonctions essentielles d’une huile: réduire les frottements et l’usure, refroidir les pièces en mouvement, protéger contre la corrosion, maintenir en bon état de propreté et enfin favoriser l’étanchéité.

Qui veut aller loin, préserve sa monture; cet adage populaire s’applique également aujourd’hui à votre véhicule. Pour cela, les automobilistes sont invités à faire régulièrement la vidange de leur moteur et à respecter le carnet d’entretien tel qu’il a été défini par les constructeurs ou votre concessionnaire. Aujourd’hui, le choix de l’huile pour votre moteur est primordial pour préserver le bon rendement de votre moteur et prolonger la durée de vie de votre véhicule. Voici ci-dessous quelques notions de base et des conseils essentiels.
Tout d’abord, la lubrification est la protection des surfaces contre le frottement et l’usure, par l’insertion d’un film d’huile entre deux surfaces en mouvement. Un lubrifiant est composé des huiles de base (70 à 95%) et des additifs (5 à 20%). Il existe ainsi deux types d’huiles de base: l’huile de base minérale qui est obtenue par distillation du pétrole et les huiles de base synthétiques qui sont fabriquées selon des processus chimiques avancés, permettant de contrôler de près leur structure moléculaire et donc leurs propriétés. On reconnaît aujourd’hui cinq fonctions essentielles d’une huile : réduire les frottements et l’usure, refroidir les pièces en mouvement, protéger contre la corrosion, maintenir en bon état de propreté et enfin favoriser l’étanchéité. Par ailleurs, comme nous le précise Saïd Essaghir, responsable marketing du groupe Oilibya Maroc, l’huile de base seule ne peut remplir ces cinq fonctions. Il convient ainsi dans ce cas d’apporter de “nouvelles” qualités nécessaires pour certaines applications (comme par exemple le  “nettoyage”). Il existe ainsi aujourd’hui sur le marché trois grandes familles d’additifs: les modificateurs qui adaptent les caractéristiques de l’huile de base aux besoins des organes lubrifiés, les protecteurs du lubrifiant qui augmentent sa durée de vie et enfin les protecteurs de surfaces qui protègent les surfaces métalliques contre la corrosion, le frottement et l’usure

Qu’est-ce qu’un lubrifiant synthétique?

Il est issu d’une réaction chimique contrôlée, destinée à lui conférer des caractéristiques pré-définies? Les lubrifiants synthétiques sont composés d’une ou plusieurs huiles de base synthétiques et d’un package d’additifs qui permettent d’obtenir des performances supérieures à celles des lubrifiants minéraux. Il peut s’agir d’huiles de base 100%  issues de l’industrie chimique (PolyGlycols, Esters). Il peut s’agir aussi d’huiles de base issues de l’industrie pétrolière (AlkylBenzènes, PolyAlphaOléfines). On peut également recourir à des additifs spécifiques ou classiques.
Notez que les lubrifiants synthétiques présentent de nombreux avantages comme par exemple une résistance à haute température et une durée de vie prolongée des lubrifiants. Les lubrifiants synthétiques doivent présenter un avantage économique ou être utilisés lorsqu’un lubrifiant minéral ne peut pas convenir. Ces lubrifiants synthétiques disposent d’une gamme de température d’utilisation plus large grâce à un indice de viscosité plus élevé. Ils représentent aussi un potentiel pour réaliser des économies de carburant dû à un grade de viscosité plus faible et à de meilleures propriétés de frottement. Ils permettent aussi une augmentation de l’intervalle de vidange (meilleure stabilité thermique), une réduction des coûts de maintenance, l’extension de la durée de vie des moteurs et également la réduction de la consommation d’huile (volatilité plus faible).
De préférence, fiez-vous aux indications fournies par le constructeur pour le choix de votre huile de moteur; il n’y a pas de petites économies en la matière, aussi n’hésitez pas à investir dans une huile de qualité qui prolongera la durée de vie de votre véhicule.

 

Systèmes de classification des lubrifiants

Par propriété :
• Viscosité: SAE, ISO-
Par application :
• Performances des moteurs
• Performances des transmissions
Par secteur:
• Automobile (voitures de tourisme et camions)
• Industriel (engrenages, systèmes hydrauliques, etc.)

 

Karim Dronet

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc