×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Pétrole: Les majors continuent à y croire

Par L'Economiste | Edition N°:4271 Le 08/05/2014 | Partager
5 milliards de DH d’investissement d’exploration à fin 2014
Un sommet se poursuit à Marrakech pour présenter le potentiel du sous-sol national

Amara, ministre de l’Energie, Amina Benkhadra, DG de l’Onyhm saluant le Pr. Jonathan Redfern, spécialiste de la recherche et des sciences pétrolières, et Ben Hillary (à droite), président de l’IRN, ont fait le point sur le potentiel du sous-sol marocain.

La découverte de pétrole devient un feuilleton interminable au Maroc. Notre sous-sol contiendrait-il réellement du pétrole? Etant donné les résultats très modestes des explorations effectuées depuis plus de 10 ans, on peine à y croire. Le ministère de l’Energie et des Mines, l’Onhym et les compagnies pétrolières qui ont entamé les forages gardent espoir. La prospection se poursuit. Mais, à ce jour, on ne peut pas encore parler de découverte de gaz ou pétrole. Il s’agit seulement d’estimations d’un potentiel géologique. «Seule la réalisation de forages et de tests pourrait éclairer sur l’existence d’hydrocarbures», insiste Amina Benkhadra, directrice de l’Onhym.  L’Office poursuit à Marrakech un sommet autour du pétrole et du gaz organisé en partenariat avec l’International Research Network (IRN). Objectif: présenter le potentiel géologique on shore et offshore marocain. De grandes compagnies pétrolières comme Chevron ou Repsol, présentes au Maroc, participent à cette rencontre. Pour le ministre de l’Energie et des Mines Abdelkader Amara, le pays est encore sous-exploré puisque les 900.000 km de bassins sédimentaires existants n’ont fait l’objet que de 313 forages d’exploration». Sur ce volume, peu de résultats à l’exception de la découverte de pétrole et de gaz en quantités limitées dans les bassins du Gharb, du préRif et d’Essaouira.  «La recherche et le développement des ressources pétrolières n’est pas facile et demande du temps», explique de son côté Benkhadra, qui cite en exemple le temps qu’il a fallu pour de grandes entreprises pétrolières avant de découvrir un filon. «Il a fallu 4 ans de puits secs avant que Chevron ne découvre le pétrole à Damman en Arabie saoudite alors que le champ Ekofisk n’a été découvert qu’après un forage de 200 puits», argumente Benkhadra. Ainsi, sur les six dernières années, les sismiques 2D et 3D acquises en on-shore et en off-shore ont permis de définir des concepts et des prospects dans des systèmes pétroliers viables, d’après les responsables marocains. A ce jour, 34 sociétés opèrent au Maroc avec 131 permis d’exploration onshore et offshore. Et si cette exploration n’a toujours pas trouvé le bon filon, elle a contribué au moins à augmenter le volume des investissements étrangers qui vont passer en 2014 à 5 milliards de DH. A défaut de pétrole et de gaz, l’on se satisfera pour l’heure de ces investissements. De grandes largesses sont accordées à ces majors de l’industrie pétrolière qui se sont installées au Maroc avec une stratégie dédiée et un cadre fiscal et institutionnel attractif. 
Badra BERRISSOULE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc