×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Promopharm
    L’actionnaire principal s’invite à Casablanca

    Par L'Economiste | Edition N°:4269 Le 06/05/2014 | Partager
    Hikma y tiendra son conseil d’administration
    … Et concrétisera plusieurs actions dont notamment le don de médicaments à la Fondation Lalla Salma

    Promopharm accueille le Board de son actionnaire principal. En effet, Hikma Pharmaceuticals, qui détient désormais 94% du capital du laboratoire pharmaceutique, s’est invité récemment à Casablanca. Au total, dix membres du conseil du groupe jordanien ont fait le déplacement.
    Parmi eux, Samih Darwazah, le président du conseil, Said Darwazah, le directeur général du groupe, ainsi que Mazen Darwazah, chargé des activités dans la région Mena, ont fait partie de la délégation. Ce premier voyage inédit n’a pas été de tout repos pour les membres du conseil. D’ailleurs, dès son arrivée, le Board  s’est attelé à arrêter les comptes, à approuver le rapport d’activité ainsi qu’à examiner multiples résolutions. C’était aussi l’occasion pour Hikma Pharmaceuticals de visiter les locaux de Promopharm, situés à Had Soualem.

    Nouvelle méthode d’évaluation des stocks

    Les administrateurs ont dû constater à cet effet, le repli de l’activité de sa filiale. Les prévisions «optimistes» du groupe ont été finalement contrecarrées par le projet de l’Etat concernant la baisse des prix de vente des médicaments. Le bras de fer entre les laboratoires pharmaceutiques et le gouvernement a, en partie, eu raison des agrégats financiers. Ainsi, la société de promotion pharmaceutique a enregistré des revenus de 429 millions de DH, et ce en recul de 4,7%. Le résultat d’exploitation affiche, de son côté, un retrait de 16,7% à 77,4 millions de DH. Et pour cause, la mise en place d’une nouvelle méthode d’évaluation des stocks des produits finis. Dans ce sillage, les bénéfices se sont rétractés de 22,6% à 51 millions de DH.
    Toutefois, le conseil garde son optimisme pour cette année et prévoit des réalisations en nette amélioration. Le laboratoire pharmaceutique entend, dans ce sens, afficher un chiffre d’affaires en hausse de 20% pour atteindre 517 millions de DH. Le résultat net prévisionnel augmenterait à son tour de 49% à 76 millions de DH.
    Egalement à travers le rachat de Promopharm, le groupe ambitionne de renforcer son positionnement dans la zone Mena. De par sa position géographique, cette acquisition permettra à Hikma Pharmaceuticals de créer davantage de synergies entre ses filiales présentes dans la région ainsi que dans les pays émergents les plus proches.
    A ce titre, Promopharm deviendra une plateforme de fabrication et de distribution de produits aussi bien génériques que sous licence. En attendant, l’entreprise prévoit la distribution d’un dividende de 75 DH par action, soit 55 DH de moins que le montant distribué un an auparavant.
    Au-delà du contexte financier, Hikma Pharmaceuticals et Promopharm poursuivent leur engagement en matière de responsabilité sociale. Au cours de leur visite, les administrateurs jordaniens ont eu la possibilité d’effectuer un don de médicaments (500 médicaments par an). Ces actions ont été couronnées par la signature d’une convention sur trois ans entre la filiale et la Fondation Lalla Salma. Le groupe renforce ainsi sa position dans sa lutte contre le cancer. 
    A. Lo

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc