×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Brèves internationales

    Brèves Internationales

    Par L'Economiste | Edition N°:4268 Le 05/05/2014 | Partager

    • La Russie va mal
    La crise ukrainienne a plongé la Russie en récession, selon le Fonds monétaire international. Pour 2014, le Fonds a abaissé sa prévision de croissance du PIB à 0,2% contre 1,3% auparavant. Pour 2015, il prédit 1% contre 2,3% auparavant.

    • Air France évite la grève de peu…
    Les 27 jours de grève des pilotes d’Air France n’auront pas lieu. Le 2 mai, le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a levé son préavis qui courait du 3 au 30 mai, à la suite des réponses faites par le gouvernement mercredi. Les revendications du SNPL portaient sur plusieurs points: l’aménagement de la loi Diard qui impose aux grévistes de se déclarer individuellement dans les 48 heures précédant un conflit, la nécessité de baisser les taxes pesant sur les compagnies aériennes françaises, la négociation d’une convention collective pour les pilotes. 

    Léger recul du chômage dans la zone euro
    Selon les chiffres publiés, le 2 mai, par Eurostat, la zone euro comptait en mars 18,913 millions de chômeurs, soit 22.000 de moins qu’en février. Le taux de 11,8% est stable depuis décembre. Sans surprise, les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en Autriche (4,9%), en Allemagne (5,1%) et au Luxembourg (6,1%). Les plus élevés ont été observés en Grèce (26,7%, selon les chiffres datant de janvier) et en Espagne (25,3%).

    • Pfizer recalée à nouveau par AstraZeneca
    Ce sont trois tentatives et trois échecs depuis le mois de janvier  pour le géant pharmaceutique Pfizer. Malgré le rehaussement de son offre de rachat à 76 milliards d’euros, Pfizer s’est vu refuser son offre de rachat de la part du groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca. Pourtant, le groupe américain avait augmenté son offre pour la troisième fois et proposait environ  60 euros par titre.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc